28
réactions

Ces CV que les recruteurs éliminent en quelques secondes

Face aux centaines de candidatures qu'ils reçoivent chaque semaine, les recruteurs opèrent un premier tri très strict. Découvrez quels sont les CV zappés après seulement quelques secondes d'analyse....

1 Les CV bavards

« Un CV de deux pages est largement suffisant, rappelle Sylvain Massebœuf, directeur senior chez Page Personnel. Nous recevons pourtant de vrais romans ». Le CV équivaut à un exercice de synthèse. Aussi, présenter son expérience professionnelle sur plus de deux pages sera l’aveu de votre incapacité à être synthétique. De plus, « le temps de lecture est limité, rappelle Louise Enescaux, consultante en recrutement chez Hudson. Et un CV trop long reste difficile à lire. » Et puis, comme le souligne Céline Lachenal, chargée de recrutement et de la mobilité interne chez SGS France, « c’est pendant l’entretien qu’on présente son parcours en détails. » Même chose pour les CV comportant de gros blocs de texte qui rendent le décryptage ardu. Pour corriger ces défauts : utilisez des mots-clés. Non seulement le CV gagnera en concision, mais également en lisibilité.

 

2 Les CV déconnectés de l’annonce

Autre motif de rejet d’une candidature : un CV qui ne correspond pas au poste ou aux compétences souhaitées. « Si nous recherchons une personne avec un bon niveau d’anglais et que le CV indique des notions ou que le poste s’adresse à un profil expérimenté et que nous recevons la candidature d’un jeune diplômé ; nous éliminerons très rapidement ces CV », explique Louise Enescaux. Car pour le recruteur, la conclusion est simple : soit vous n’avez pas pris la peine d’analyser l’offre d’emploi soit vous n’avez pas adapté votre candidature. Il est donc indispensable de disséquer l’annonce et de mettre en avant sur votre CV les atouts qui intéresseront les chargés de recrutement.

 

3 Les CV avec une photo inadaptée

L’insertion d’une photo dans un CV n’est pas obligatoire. Son absence n’est donc pas synonyme de l’élimination de votre candidature. En revanche, « une photo ridicule », oui, selon Sylvain Massebœuf. « On ne pose pas avec son animal de compagnie ou dans son jardin avec un verre à la main, relate le directeur senior. On se dit que la personne n’est pas lucide ou qu’elle est trop décalée par rapport au monde du travail. » Idem pour les photos sexy. « On fait du recrutement, pas des castings », ajoute-t-il. La photo doit être prise dans un cadre neutre et vous présenter dans une tenue sobre. « Elle est là pour mettre en valeur le candidat dans une tenue professionnelle », précise Louise Enescaux.

 

4 Les CV excentriques

Vous pensiez vous différencier en ayant recours à une profusion de couleurs, cinq polices différentes et des motifs bariolés ? Erreur ! En faisant cela, le signal que vous envoyez est celui d’un candidat extravagant. « Une personne présentant, par exemple, une photo trop exubérante ne correspond pas forcément au registre de candidats que je recherche », illustre Céline Lachenal. À moins de postuler sur un emploi de créatif, l’excentricité est à bannir d’un CV. « C’est trop farfelu et ça ne passe que pour des emplois dans la communication ou la création », estime Sylvain Massebœuf.

 

5 Les CV et l’orthographe

Une orthographe approximative est un repoussoir pour les recruteurs. « Une ou deux coquilles, ça passe mais de grosses fautes dans les intitulés de poste, le nom des entreprises et les termes anglophones, c’est rédhibitoire », indique Céline Lachenal. Un péché qui sera d’autant moins pardonné aux titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur. « Cela montre un manque de rigueur et l’absence de relecture », complète Sylvain Massebœuf. Pour parer à vos lacunes de français, n’hésitez pas à demander à votre entourage de relire votre CV avant de l’envoyer.

 

6 Les CV sans coordonnées

« Lorsqu’on prend connaissance d’un CV, on procède par blocs de 20 secondes, dévoile Céline Lachenal. Si le CV est intéressant, on passe à une minute. » Vous l’aurez compris, le temps du recruteur est compté. Il n’a que quelques secondes pour évaluer votre candidature. L’erreur la plus grossière serait d’oublier d’indiquer ses coordonnées. Pas grave, pensez-vous : le recruteur peut me contacter par mail et me les redemander… Ce serait oublier la pile de centaines de candidatures qu’il reçoit chaque jour. « Si nous devons passer du temps à retrouver des coordonnées, c’est mal engagé pour le candidat, avertit Céline Lachenal. »

Vos réactions (28 Réactions)

  • Laurent

    France

    Les recruteurs sont des commerciaux (pour la plupart) dont vous êtes les marchandises (ressources) mes bons amis! Ils vous vendent à des clients et ne prendront certainement aucun risque! D'où la médiocrité ambiante. Regardez une entreprise (par exemple) comme Fabi. Ils font le contraire de tout ce qui est raconté et, pourtant, ils sont leaders mondiaux dans leur domaine! Etrange...
    Quant aux DRH, mieux vaut ne pas en parler... Le R (ressource) veut tout dire. Incapables de déceler le potentiel de candidats. Pour les excuser, ils ne sont pas non plus formés pour ça... D'où la médiocrité ambiante. Encore.
    Et surtout, n'oubliez pas: si vous ne trouvez pas de boulot, c'est de votre faute! Forcément...

  • le pitou

    eclairagiste du spectacle

    c est bien frileux tout ca

    les recruteur sont bien frileux car ils sont payes
    pour cela et c est bien dommage de ne pas laisser
    leur chance a des seniors qui veulent changer
    d orientation a 50 ans on a tant de choses a
    découvrir MAIS C EST CA LA FRANCE

  • sabine

    assiatnte

    differents cv

    effectivement il y a un énorme business pour faire/refaire/défaire/ le CV, un CV trop détaillé ne passe pas, mais trop peu non plus, il faut arriver à toruve rle juste milieu tout en s'assurant qu'il soit compréhensible et l'exercice est parfois difficile. On m'a conseillé de faire plusieurs CV, pourquoi pas? du coup sur les réseaux sociaux il s'agit d'apparaitre sous ces différents profils... et là c'est le hic : on ne comprend plus qui vous êtes... bref maintenant je n'écoute plus les conseils qui m'ont bien me triturer la tête sans résultats. Une chose est sûre en France on est frileux dès qu'un candidat n'a pas fait telle ou telle école, ou a passé un certain âge. c'est vraiment dommage

  • HERVE49

    directeur magasin en recherche active d'un nouveau job

    La vérité à ne pas dire

    Les entreprises, comme les cabinets de recrutement, veulent des profils qui collent parfaitement au cahier des charges. Avec expérience !
    Personne ne veut prendre de risques, alors qu'il est prouvé qu'une personne venant d'un autre domaine d'activité ou formée par le recruteur, est très performant et est un valeur ajoutée.
    Compte tenu du contexte économique, ils ont le choix et peuvent se permettre de trier et de ne pas répondre.
    Alors des heures passés correct, oui ! sur le cv idéal ??? mieux vaut avoir un réseau professionnel et le développer pour s'adresser aux bonnes personnes ! Cela prend du temps malheureusement, je l'ai découvert à mes dépends.
    Il existe un business de la formation et du recrutement, ne l'oubliez pas !!

  • Zabou81

    en réponse à : HERVE49

    faux

    Non c'est faux ! ils mentent à plusieurs reprises et à tous les niveaux :tu trouveras des offres ou ils diront qu'ils cherchent une personne ayant minimum 3 ans d'expériences, et une formation en audit par exemple.
    en réalité quand tu téléphoneras ils te diront qu'ils recherche une personne ayant 7-8 ans mini d'expériences et qui a déjà travailler en grand cabinet d'audit !
    en réalité lorsqu'ils recruteront la personne :
    soit c'est une personne en interne ( bien que profil de poste publier en externe)
    soit un candidat ayant un profil ne correspondant pas du tout au poste !
    j'ai travailler chez le premier assureur et une personne ayant obtenu une licence en histoire ( candidature externe) la crh a dit quoi aux autres candidats?

  • normande

    en réponse à : HERVE49

    Les entreprises, comme les cabinets de recrutement, veulent des profils qui collent parfaitement au cahier des charges. Avec expérience !

    Exact: une fois, je correspondait à tout les critères sauf un: je ne connaissais pas SAP. Je n'ai pas été prise. Ils ne voulaient pas perdre de temps à m'apprendre le logiciel.

  • Yves François

    Traducteur

    Je ne mets jamais de photo sur un CV parce qu'ils n'ont pas à sélectionner les gens par la photo. Mettre une photo c'est la porte ouverte au "délit de faciès". L'essentiel, ce sont les compétences.

  • valette63

    secrétaire - hôtesse accueil pôle emploi

    en réponse à : Yves François

    en réponse yves francois

    Pas tout a fait d'accord. Tout dépend du poste...

  • Guillaume

    en réponse à : Yves François

    D'accord avec Valette63, tout dépend du poste : pour les métiers au contact du public, l'apparence et la tenue du candidat sont essentiels pour le recruteur. D'ailleurs dans les annonces, il est souvent précisé "bonne présentation exigée". Alors certes, on peut crier au délit de sale gueule, mais les gens préfèrent s'adresser à une personne propre, soignée et d'abord agréable. Une personne défigurée, par exemple, ne fera jamais un bon vendeur car son handicap met souvent les autres mal à l'aise. Oui c'est injuste mais c'est comme ça et ce n'est ni la faute des recruteurs, ni celle de personne, c'est simplement la nature humaine et faire le Caliméro n'y changera rien.

  • Isabelle de BOYER

    France

    CV ou lettres de motivations

    la supériorité, ça ne se proclame pas, ça se démontre !

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères