1
réaction

Les meilleurs exemples de CV pour 2012

Quels CV ont retenu l’attention des recruteurs en 2011 et pourquoi ? Quatre professionnels nous livrent leurs avis sur les CV qui les ont convaincus et dont vous pourrez vous inspirer en 2012…

1 - Le choix de Jean-Christophe Thibaud, fondateur du cabinet Lectia : « Un CV clair et précis »

Voir le CV choisi par Jean-Christophe Thibaud

« Ce que j’aime dans ce CV, c’est qu’il est rapide à lire. Un atout non négligeable lorsqu’on sait qu’un recruteur va passer 15 secondes sur ce type de document. Ce CV a une forme plutôt classique avec des puces par rubriques pour détailler les responsabilités dans les postes occupés. Il a toutefois le mérite d’être clair et précis. Tout a été pensé pour faciliter la lecture.

Ce que j’apprécie aussi, c’est qu’il a su évaluer ses déplacements et son influence sur l’évolution du chiffre d’affaires. Ces éléments tangibles démontrent un vrai souci chez ce candidat de quantifier et d’apporter sa plus-value à l’entreprise.

Ce CV délivre une information bien triée avec juste ce qu’il faut de couleur. Ce candidat postule à un poste d’ingénieur commercial, qui nécessite de la rigueur. Et cela se voit à travers sa candidature.

Il y a quelques années, je pensais qu’il valait mieux se montrer créatif. Mais en dix ans d’expérience dans le métier, je me rends compte que c’est la rapidité de lecture qui importe, la possibilité d’aller chercher très vite l’information intéressante. En ce sens, ce CV répond parfaitement à mes attentes. »

2 - Le choix d’Olivier Dézé, directeur associé du cabinet William Sinclair : « Un CV qui va droit au but »

Voir le CV choisi par Olivier Dézé

« Dans un premier temps, ce CV me paraît intéressant car il va droit au but. Le candidat se montre très clair sur le dernier poste occupé.

Il pratique le modèle du CV en entonnoir : l’expérience professionnelle la plus récente apparaît en premier de manière détaillée et la plus ancienne en dernier avec moins d’informations.

Son objectif est aussi très clair. Il a su résumer en deux lignes son expérience tout en révélant ce qu’il cherche aujourd’hui. Grâce à cette synthèse, le candidat montre qu’il est déterminé dans ses recherches.

Alors qu’il est encore jeune, il ne fait pas l’erreur commise par beaucoup trop de candidats de moins de 30 ans, c’est-à-dire mettre en avant la formation par rapport à l’expérience professionnelle.

D’autre part, le CV étant clair, il est aussi plus simple à comprendre pour le recruteur, surtout si ce dernier est DRH ou consultant dans un cabinet généraliste. En quelques secondes, je cerne son objectif, je prends connaissance de son expérience et de sa formation. J’ai en peu de temps validé l’ensemble des critères de mon client ou du cabinet. Le candidat répond déjà à 80 % du cahier des charges. »

3 - Le choix de Véronique Rivalier, consultante au sein du cabinet Profil : « Un CV détaillé et explicite »

Voir le CV choisi par Véronique Rivalier

« J’apprécie tout particulièrement ce CV car il est clair et lisible. Sa structure sur deux pages est agréable. Le candidat a opté pour trois rubriques : « expériences professionnelles », « formation » et « compétences ».

Le pavé sur le parcours professionnel est explicite. Pour chaque poste occupé, le candidat a détaillé les missions qu’il a accomplies.

Il a également précisé les dates exactes de début et de fin de chacun de ses contrats. Ce détail paraît anodin mais est très important car il est sécurisant pour les recruteurs. Je sens, en parcourant ce CV, que le candidat ne me ballade pas et qu’il n’essaye ni de brouiller les pistes ni de masquer un trou dans sa carrière. Cette impression m’a d’ailleurs été confirmée en lisant sa lettre de motivation. »

4 - Le choix de Cécile Golfier-Salles, consultante senior chez Elaee: « Une démarche et une réalisation originales »

Voir le CV choisi par Cécile Golfier-Salles

Voir le site internet développé par le candidat

« Ce CV a fait le buzz sur Internet il y a quelques jours. Le jeune homme a réussi à se démarquer en réalisant une parodie du site Pôle emploi. Cette candidature est bien tournée et se révèle assez efficace.

En tant que graphiste et communiquant, il réalise quelque chose en lien avec son secteur d’activité. Il a donc su exploiter ses compétences.

Sur son site web, il a intégré un fil Twitter. Je trouve intéressant de pouvoir suivre l’évolution de sa démarche. Aujourd’hui, les liens vers les réseaux sociaux pour les métiers du web sont des pré-requis qui font partie du CV.

Quoiqu’il en soit, son site montre une grande créativité, des compétences multiples et la connaissance des technologies 2.0 et peut ainsi servir d’accélérateur de carrière.

Pour autant, je ne conseille pas forcément de suivre cet exemple de CV. Car ce serait justement un manque de créativité que de réaliser une pâle copie de la démarche de ce candidat. On peut s’inspirer des moyens mis en œuvre sans pour autant dupliquer ce qui a déjà été fait. »

Vos réactions (1 Réaction)

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères