Réagir

Lettre de motivation originale : 4 exemples à ne PAS imiter

Une bonne lettre de motivation peut vous aider à faire la différence et même obtenir la préférence d’un recruteur. On peut donc comprendre que certains candidats choisissent de mettre le paquet et jouent la carte de l’originalité. Mais attention, c’est une option risquée. La preuve en 4 exemples.

« Parlons-en ! Tél : 01 xx xx xx xx »

Courte, audacieuse, un brin téméraire… Cette accroche n’a pas réussi, pour autant, à séduire son destinataire. « Le candidat avait un très bon CV, spécialisé dans la communication mais, en guise de lettre de motivation, il n’a écrit que cette phrase. Cela m’a déplu car non seulement c’est bateau et facile mais surtout, il n’y a pas de réflexion derrière », explique Cécile Golfier-Salles, consultante au sein du cabinet Elaee.

Si le CV est un teaser d’où devraient ressortir des mots-clés, la lettre de motivation doit détailler le parcours du candidat afin de mettre en avant ses compétences et ses qualités. Aborder un employeur sans étayer les raisons de sa candidature risque bien de le frustrer, voire de le rebuter. Pour bien faire, il est essentiel d’expliquer sa démarche et de présenter son profil professionnel.

 

 

« Moi, commercial doté d’une expérience de 10 ans, moi, commercial... »

Paraphraser le discours de François Hollande énoncé lors du débat de la présidentielle, est loin d’être inédit. Depuis mai dernier, les recruteurs ont reçu un certain nombre de candidatures reprenant la rhétorique du nouveau président de la République. À l’instar des CV sous forme de page Facebook, il faut se méfier des idées qui semblent être géniales et qui restent souvent éculées.

D’autre part, « ce n’est pas la meilleure accroche parce qu’elle surévalue la candidature. À la caricature, mieux vaut privilégier la simplicité », conseille ainsi Florent Algier, consultant RH au sein du cabinet Attitudes. Partir sur une accroche basique permet de diminuer le risque que votre candidature passe mal. « Il ne faut pas tendre le bâton pour se faire battre », rappelle-t-il.

 

« Excellent élément en conduite de travaux, je serai votre meilleur allié pour suivre vos chantiers »

Le manque d’assurance d’un candidat lui fait rarement passer les différentes étapes d’un processus de recrutement. Le trop plein de confiance également. La prétention n’est pas la meilleure des attaques, surtout si le parcours professionnel ne la justifie pas. « Pompeuse, cette accroche est trop originale : le candidat en fait des tonnes et l’introduction de la lettre ne doit pas être un slogan », juge Frédéric Rei, directeur senior chez Page Personnel. Se présenter de façon trop entreprenante n’ajoute rien au message et peut même paraître incongru.

De plus, « le candidat rentre trop vite et de façon imprécise dans le cœur de la fonction et avec une emphase peu appropriée », ajoute Frédéric Rei. L’objectif n’est pas de se mettre en valeur, de manière maladroite ou avec trop d’aplomb, mais de d’établir un parallèle entre sa situation actuelle et le poste envisagé.

 

« Vous souhaitez recruter une personne passionnée ? Rencontrons-nous ! »

Similaire à la première accroche dans son angle d’attaque, cette amorce est, elle aussi, à éviter pour plusieurs raisons. « Elle ne sert à rien et a définitivement un côté too much, analyse Florent Algier. D’autre part on sent vraiment que le candidat n’était pas inspiré… » Si la panne d’inspiration vous guette, n’essayez pas d’être original à tout prix.

L’accroche de la lettre de motivation doit capter le recruteur et lui donner envie de lire la suite. « Une bonne accroche est un paragraphe court de 4 ou 5 lignes maximum, dans lequel le candidat mettra en avant ce qui l’a particulièrement attiré dans l’offre et l’entreprise, notamment dans ses valeurs, sa culture ou son positionnement sur le marché », indique Frédéric Rei.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères