Réagir

Qui peut vraiment trouver un emploi sur twitter ?

Twitter, nouvel eldorado pour trouver un emploi ? C’est ce que l’on pourrait penser au vu de nombre d’articles sur le sujet. Mais quels sont les professionnels qui peuvent réellement faire décoller leur recherche de job sur ce réseau et comment doivent-ils s’y prendre ? Trois professionnels partagent leur point de vue.

Un réseau pour tous les chercheurs d’emploi ?

En théorie, « Twitter s’adresse à tous les demandeurs d’emploi », assure Jacques Froissant, directeur du cabinet Altaïde. « Quiconque souhaite rester en veille sur un secteur d’activité ou développer un réseau professionnel a intérêt à être présent sur Twitter », confirme Fadhila Brahimi, spécialiste du personal branding et dirigeante de FB-Associés.

Dans les faits, si les profils cadres qui gravitent autour de l’écosystème du web et, plus largement, de la communication et du marketing sont très présents sur Twitter, ce n’est pas le cas des autres.

Pour Jacques Froissant, être absent de cet outil n’est pas nécessairement dommageable. « Twitter est une bonne technique pour rechercher un emploi mais elle est loin d’être la seule. Avant d’y développer des stratégies, mieux vaut d’abord exploiter les outils traditionnels de recrutement. » Un avis largement partagé par Laurent Brouat, co-fondateur du cabinet Link Humans. « Les candidats cherchant un poste en urgence ont tout intérêt à se tourner vers un site d’offres d’emploi. Twitter est plutôt destiné aux personnes en veille ayant un projet professionnel à moyen terme. » En définitive, si vous recherchez activement un poste, concentrez-vous d’abord sur les outils traditionnels et les réseaux professionnels comme Viadeo et LinkedIn avant de passer du temps sur la twittosphère.

Se créer un profil

Si vous évoluez dans la sphère de la communication, du web, du marketing ou de l’informatique, sachez que Twitter fait quasiment office d’incontournable pour se rendre visible de ses pairs. La première étape à effectuer lorsqu’on débute sur la plateforme, c’est de « se créer un profil en écrivant une mini-biographie sous la forme d’un teaser », explique le directeur d’Altaïde.

L’objectif ? Attirer l’attention des opérationnels et des recruteurs et leur donner envie de découvrir votre profil. Pour optimiser vos chances, « il faut utiliser les mots-clés inhérents à son activité ou à son projet professionnel », rappelle Laurent Brouat. Sachez que vous avez également la possibilité d’enrichir votre mini-présentation d’un lien web. « Je conseille aux candidats de partager le lien de leur profil Viadeo ou LinkedIn, de leur CV DoYouBuzz ou de leur portfolio numérique », précise Jacques Froissant.

Une fois votre profil créé, commencez par tweeter des articles qui vous semblent pertinents au vue de votre domaine d’expertise. « Cela vous permettra de récolter des éléments intéressants et d’être ainsi plus performants en entretien d’embauche », souligne Fadhila Brahimi.

Si vous êtes ingénieur informatique par exemple, partagez les actualités liées au cloud computing. Si vous évoluez dans le secteur du commerce en ligne, tweetez des articles sur les plateformes d’e-commerce multi-canal intégré. Et gardez en tête que sur Twitter, mieux vaut mettre en avant ses connaissances plutôt que sa personne.

Identifier les personnes à suivre

Avant de partir à la chasse aux followers influents (les personnes qui vous suivent), mieux vaut, dans un premier temps, capitaliser sur l’existant pour se bâtir un premier réseau. « Lorsqu’on est en recherche d’emploi, il faut d’abord retrouver les personnes avec qui on a déjà échangé et leur demander d’écrire des recommandations », explique Fadhila Brahimi. Celles-ci permettront en effet de nourrir votre profil et d’enrichir votre carnet d’adresses. Pensez notamment aux anciens camarades de promotion, collègues de travail, maîtres de stage, professeurs…

Dans un second temps, « il faut repérer les comptes Twitter des personnes reconnues comme influentes dans votre univers professionnel », conseille Laurent Brouat. Notamment en entrant des mots-clés en lien avec votre métier dans le moteur de recherche de la plateforme. Vous pourrez alors retweeter leurs messages, commenter leurs publications ou, éventuellement, « s’adresser directement à elle par le biais d’un tweet indiquant que vous êtes à la recherche de tel poste dans telle région », précise Jacques Froissant. Avec un peu de chance, ces personnes partageront votre tweet à l’ensemble de leur réseau et donneront ainsi de la visibilité à votre recherche d’emploi. Si ce n’est pas le cas, pas d’impatience. « Sur Twitter, il faut savoir donner aux autres avant de recevoir », rappelle la dirigeante de FB-Associés.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères