Comptable en entreprise

Ils aiment les chiffres mais aussi la gestion d’entreprise, le conseil, la fiscalité ou le droit : ce sont les comptables en entreprise. Un métier aux multiples facettes qui exige rigueur, organisation, sens des responsabilités, mais aussi – et de plus en plus – capacités de communication.

Ses missions : gérer les données vitales de l’entreprise

Gestion administrative et sociale, enregistrement des flux financiers, présentation des comptes de résultat, conseil… Les missions du comptable en entreprise varient en fonction de la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille. Dans une petite structure, il gère souvent la comptabilité générale, mais aussi la facturation ou encore la paie. En revanche, dans une plus grande entreprise, il peut être affecté à des postes plus spécialisés comme comptable immobilisation ou comptable fiscaliste.Laurence Gilberto est comptable pour la société EMR Ascenseur, une PME basée à Nice : « Je gère le personnel, la comptabilité fournisseurs, la comptabilité clients. Dans les faits, je m’occupe des bulletins de paie, des charges sociales, des arrêts maladie. Je gère aussi les achats avec les sous-traitants, les factures, le suivi des paiements et des encaissements, les contrats avec les clients. » Dans une PME, le comptable tient la trésorerie de l’entreprise d’une main de fer. Il établit des documents de synthèse (bilans, comptes de résultat), remplit les déclarations fiscales (TVA, taxes professionnelles...), renseigne ses dirigeants sur la situation financière de l’entreprise (état des dettes, des dépenses et des recettes). Il joue aussi de plus en plus un rôle de conseil : conseils de gestion, conseils en fiscalité ou même en droit. « Le comptable aide aussi à connaître la loi et à la respecter», note Laurence Gilberto.La fonction exige d’être sur tous les fronts : « Les charges de travail sont importantes, mais quand on se lance dans ce métier on sait à quoi s’attendre », rappelle Laurence Gilberto. Contrairement à certaines idées reçues, le métier est loin d’être ennuyeux : « Je suis confrontée tous les jours à des problèmes différents », souligne-t-elle avant de conclure « j’aime mon métier ! »

 

Salaire : entre 30 000 et 35 000 euros brut par an

Selon une étude 2008, réalisée par Robert Half France, un comptable général peut espérer gagner jusqu’à 30 000 euros brut par an au bout de 3 années d’expérience. Ses revenus grimperont jusqu’à 35 000 euros après 5 ans d’exercice. La rémunération peut varier de 8 à 12 % selon la taille de l’entreprise, le niveau de responsabilité, les compétences techniques, l’expérience et la maîtrise de langues étrangères (notamment l’anglais).

 

La météo du métier : sortez les lunettes de soleil

Les entreprises ne peuvent pas se passer de comptables. Elles sont régulièrement à la recherche de nouveaux candidats pour occuper des postes vacants, mais aussi pour anticiper l’avenir : « Il y aura beaucoup de départs à la retraite en 2012 », souligne Fabrice Coudray, directeur de Robert Half France. Mais inutile d’attendre 4 ans avant d’envoyer son CV, les besoins sont permanents. Les entreprises recrutent souvent des comptables capables de remplir différentes missions : gestion administrative et sociale, déclarations fiscales, préparation des clôtures mensuelles, etc. Les candidats dotés d’une expérience et maîtrisant l’anglais ont particulièrement la cote en ce moment.

 

Formation: bac pro, BTS, DUT, bac +3, bac +5

La voix royale pour faire carrière : le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, bac +5). Avec ces diplômes, vous accéderez sans difficulté à la comptabilité générale et vous pourrez évoluer rapidement vers des postes à responsabilités (chef comptable, auditeur interne). Autres possibilités : le diplôme de comptabilité et de gestion (bac +3), le BTS comptabilité ou le DUT gestion des entreprises et des administrations. En revanche, vous débuterez souvent comme aide-comptable pour faire vos classes. Enfin, un comptable peut faire carrière avec un bac professionnel. C’est le cas de Laurence Gilberto : « J’ai suivi une formation en alternance. Les stages en cabinet comptable m’ont permis d’apprendre énormément. Aujourd’hui, je m’occupe de la comptabilité générale et bientôt du contrôle de gestion. »

 

Ils en rêvent : monter leur entreprise

Gestionnaires hors pair accoutumés aux exigences juridiques et administratives, les comptables ont de sérieux atouts pour devenir chefs d’entreprises. Beaucoup choisissent ainsi la voie de l’entrepreneuriat dans des domaines divers et variés.

 

Personnage célèbre : un comptable champion du monde de poker

Ancien comptable, l’Américain Chris Moneymaker est aujourd’hui une grande figure du poker. Considéré comme l’un des instigateurs de la « pokermania », il a remporté les championnats du monde en 2003 en ayant comme seule expérience le jeu sur Internet.