Réagir

6 façons de manager complètement dingues

Il fut un temps où le « funky management » était à la mode. Traduisez : des méthodes de management originales et déjantées. On croyait ce temps révolu avec la crise. Pas tout à fait : voici six idées de manager qui ne manqueront pas de vous surprendre !

1 Faire rire ses salariés

Ce jour-là, il est venu travailler avec deux chaussures différentes. Une posture burlesque pour la bonne cause : Sylvain Breuzard a inauguré cette année le premier Festival de l’humour de son entreprise. « Pendant quatre jours, les salariés ont participé à des sketches et à toutes sortes d’initiatives décalées », explique le PDG de la SSII Norsys.

C’est une posture managériale sérieuse. « Car on est plus performant dans cet état d’esprit, observe-t-il. Cela permet de réinventer les rapports entre les gens, d’oublier les liens de subordination et même d’être meilleur dans son boulot car une présentation est souvent meilleure avec une touche d’humour. »

2  Emmener ses salariés au théâtre

À l’époque où il était directeur des ressources humaines de la MACSF, Joël Poirat a dû gérer le déménagement des salariés de la mutuelle dans de nouveaux locaux en banlieue parisienne. Conscient des inquiétudes de ses collaborateurs, ce directeur iconoclaste a alors l’idée de contacter l’association Théâtre à la Carte, spécialiste du théâtre d'entreprise. « On a interrogé les salariés sur leurs peurs face à ce changement sans leur expliquer pourquoi, explique-t-il. Ensuite, on les a invités à une pièce où des acteurs ont transformé leurs angoisses en saynètes. Non seulement ces représentations ont détendu l’atmosphère, mais elles ont aussi montré à tous que l’on prenait leurs peurs en considération. »

3 Promouvoir deux personnes… au même poste

Vous trouvez cela tordu ? Bien au contraire. Chez Hewlett-Packard, le « job sharing » est une vraie philosophie. Le principe : deux personnes qui souhaitent travailler à temps partiel s’organisent pour remplir un emploi - à responsabilités - à temps plein. À tour de rôle, elles utilisent même une adresse mail commune !

Pour Talin Dars-Berberyan, responsable des binômes, cette organisation du travail inédite est très bénéfique à l’entreprise car le poste - jamais vacant - mobilise deux intelligences, soit quasiment, au final « une tenue de poste à 120% » !

4 Miser sur la positive attitude

Connaissez-vous la « Fish ! Philosophy » ? Cette technique consiste à rendre le quotidien de ses collaborateurs plus fun, léger et sincère. Isabelle Charbit, directrice générale chez Big a essayé. « Par exemple, nous avons organisé des jeux de rôles, sur plusieurs jours, durant lesquels, chacun a de petites attentions vis-à-vis d’un autre, sans qu’il le sache. On suscite l’attention des uns envers les autres, cela vient ensuite naturellement. Indéniablement, l’ambiance fun, sympa, plaît aux employés, les rend performants et leur donne envie de rester. »

Les actionnaires de cette société anglo-saxonne de création et fabrication de badges étaient plutôt sceptiques. « Ils nous disaient ‘C’est du blabla’. Il a fallu les convaincre par des éléments concrets et leur montrer que ce genre de pratiques ne pouvait être que bénéfique au cours de l’action ! »

5 Des primes distribuées… par les salariés

Si l’argent ne fait peut-être pas le bonheur du salarié, il y contribue un peu quand même. Mais comment distribuer des primes intelligemment, sans susciter de soupçons de favoritisme par exemple ? « La rémunération, c’est important, confirme Xavier Daguzan, directeur général de HR Access France. Nous avons testé un système de primes non automatiques et imprévisibles baptisées « spot awards » et attribuées par les salariés eux-mêmes plutôt que la direction. L’effet est spectaculaire... »

6 Faire la fête toute la nuit

Nicolas Bordas appelle cela le « Friday Frolic ». « Même si, dans les faits, ces festivités ont lieu un jeudi par mois », sourit le PDG de l’agence de publicité TBWA. Conscient de travailler dans un milieu qui génère beaucoup de stress, ce manager ne cesse de chercher de nouveaux moyens d’ « humaniser l’entreprise ». Et finalement, quoi de mieux que des fêtes, mémorables et régulières, pour permettre aux salariés de décompresser et les remercier des efforts fournis. Résultat garanti.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères