33% des recruteurs déclarent faire un retour systématique aux candidats

Vous hésitez à relancer un recruteur après une candidature ou un entretien ? Ne vous retenez plus.

 
 
Impolitesse, négligence, manque de temps du recruteur… Après avoir envoyé CV et lettre de motivation, certains candidats attendent en vain une réponse qui ne vient jamais. Une situation normale puisque seuls 33 % des recruteurs assurent prendre systématiquement le temps de faire un retour aux candidats qu’ils reçoivent, indique une récente étude du cabinet de recrutement FoxRH.

Ne pas hésiter à rappeler un recruteur


Un recruteur qui ne répond pas à tous les candidats agit surtout par « manque de temps », principale raison revendiquée de leur silence. Certains recruteurs réservent leurs retours « aux candidats reçus en entretien uniquement ». D’autres ont simplement besoin d’un petit coup de pouce. « Je fais systématiquement un retour aux candidats que j’ai reçu en entretien ou aux candidats qui me relancent. Je ne peux pas faire un retour à tous les participants » explique l’un des experts interrogés. Les candidats ne doivent donc pas hésiter à rappeler le recruteur dont ils n’ont pas de nouvelles.

Miser sur une bonne préparation


Les candidats savent qu’une bonne préparation augmente les chances de faire bonne impression en entretien. Plus de la moitié des recruteurs (51%) trouvent pourtant les candidats « moyennement préparés » à l’entretien. Néanmoins, 44% des recruteurs estiment que les postulants sont « bien préparés ». Par ricochet, faire bonne impression au recruteur améliore les chances de recevoir un retour.
*Étude réalisée en ligne auprès de 623 professionnels du recrutement, âgés de 18 à 60 ans, et travaillant en France métropolitaine. L’enquête a été réalisée début avril par le cabinet de recrutement parisien FoxRH. Les résultats ont été publiés le 23 mai 2017.

La rédaction