5 attitudes qui impressionnent les recruteurs en entretien d'embauche

Cet entretien d’embauche-là, vous ne voulez pas seulement le réussir, vous voulez y briller ? Avec un peu de méthode et de préparation, c’est possible ! Voici 5 conseils pour vous démarquer grâce à votre discours et votre comportement.

1 Dégager de l'assurance


Le tout début de l’entretien de recrutement est primordial. Votre façon de vous présenter ainsi que votre tenue vestimentaire est la première image que vous donnez au recruteur. « Nous sommes le plus souvent surpris par des candidats vêtus d’une tenue inappropriée et qui peinent à s'exprimer », déplore Sylvain Massebeuf, directeur senior chez Page Personnel.
Les candidats qui dégagent de l’assurance tout en restant humbles sont donc particulièrement remarqués et rassurent les recruteurs sur leur capacité à gérer des situations de stress. Par conséquent, soyez avenant, dynamique, souriant et prêtez une attention particulière à la tenue de votre corps. « Pour renforcer son dynamisme, il faut aller de l'avant dans sa position corporelle en évitant d'être avachi sur sa chaise », ajoute Sylvain Massebeuf.

2 Bien se connaître pour savoir se vendre


Réussir sa présentation avec un discours fluide et dynamique vous fera, sans conteste, marquer des points le jour de l’entretien. Mais pour impressionner le recruteur, ça ne suffira pas. Il faut également savoir vous vendre. « Un candidat qui a peu d'expérience mais qui a repéré ses atouts et ses faiblesses par rapport au poste et qui met en avant ce qu'il peut apporter à l’entreprise va faire très bonne impression », avance Sylvain Massebeuf.
Si vous voulez éviter de tomber dans un entretien ping-pong de questions/réponses, il faut développer un argumentaire pour se vendre. Pour y arriver, la maîtrise de son CV et l'anticipation des questions qui peuvent vous déstabiliser sont indispensables. En effet, en connaissant vos faiblesses, vous pourrez plus facilement argumenter en mettant en avant d'autres compétences qui intéressent le recruteur et qui montrent que vous vous êtes déjà projeté dans le poste.
 

3 Aller au-delà de son CV


Ne pas se contenter de répéter son CV, voilà une autre attitude gagnante. Le recruteur a envie de savoir ce que vous avez appris de vos expériences et ce que vous souhaitez désormais faire. « Le candidat qui explique ses choix de formation, ce qui l'a intéressé dans ses différentes expériences et ce qu'il en a retiré comme enseignements va se démarquer », assure Valérie Sablé, associate director au sein du cabinet Robert Half. Ne vous perdez donc pas dans les détails et expliquez votre parcours en mettant vos expériences en parallèle avec l'entreprise dans laquelle vous postulez, en choisissant des exemples pertinents. « Un candidat peut m'impressionner par son professionnalisme lorsqu'il va au-delà de son CV et qu'il se positionne par rapport au poste », confirme Grégoire Buffet, dirigeant associé du groupe H3O.
 

4 Vraiment connaître l'entreprise


Informez-vous bien sur l'entreprise qui vous reçoit et, en début d'entretien, résumez ce que vous savez en quelques phrases. « Au-delà de l'activité de l'entreprise et de son secteur, cela peut être un prix reçu par un organisme, une action qui a été mise en avant dans les médias…, explique Valérie Sablé. Le candidat qui arrive avec ses notes sur l'entreprise et qui pose des questions pertinentes est rare. »
Cette stratégie permet également de se retrouver en position de force, de participer activement à l'entretien et de montrer son intérêt. « Je peux être impressionné lorsqu'un candidat montre qu'il a compris nos valeurs et apporte des informations que nous n'avons pas sur notre secteur », confirme Benjamin Bara, directeur du développement chez Guy Hoquet L'Immobilier.
 

5 Adopter une attitude proactive pendant l’entretien


Rares sont les candidats qui prennent des notes pendant un entretien. Or, cette attitude peut finir de convaincre le recruteur, surtout si vous revenez ensuite sur ces points en posant des questions pertinentes.
Toujours dans cette idée d’attitude proactive, une bonne technique à adopter c’est de s’assurer que la communication passe bien en demandant à votre interlocuteur, au début de l'entretien, combien de temps il va durer. Avant de poser des questions, faites preuve de professionnalisme en demandant : "Souhaitez-vous que j'approfondisse certains points ?". Cela permet de créer un lien et le recruteur apprécie le fait que vous vous intéressez à lui.
Il ne faut pas, non plus, hésiter à reformuler ses questions. « C'est une preuve d'écoute et cela permet de se recentrer et de se préparer à la suite de l'échange », conclut Julien Fernandes, consultant en recrutement à l’agence Manpower Paris-Bercy.

Chloé Cartier-Santino