Burger King ouvre deux restaurants à Toulouse et recrute plus de 150 équipiers

Burger King enchaîne les ouvertures de restaurants en France. Dans l’agglomération toulousaine, l’enseigne américaine pose ses valises à Saint-Orens et Roques-sur-Garonne. Elle annonce près de deux cent emplois en CDI.


« Nous avons déjà embauché les équipes d’encadrement composées d’une vingtaine de personnes pour les restaurants de Saint-Orens et de Roques-sur-Garonne. À la rentrée, nous allons démarrer le recrutement des équipiers », indique Caroline Doguet, DRH de Burger King. Les CDI proposés sont à temps partiel, soit 24 heures par semaine rémunérées au Smic. Les postes sont ouverts à tous les types de profils. Et pour cause : « nous sélectionnons les candidats grâce à la méthode de recrutement par simulation MRS. Cela ouvre le recrutement à ceux qui n’ont pas d’expérience dans le secteur, ce qui nous permet aussi de constituer des équipes très diversifiées », explique la DRH.

Deux processus de recrutement


Tout d’abord conviés à une réunion d’information collective, les candidats passent ensuite des tests de mises en situation organisés par Pôle emploi. « Nous vérifions leur habilité à tenir un poste d’équipier et à travailler en équipe », précise Caroline Doguet. Ceux qui les réussissent rencontreront ensuite les équipes du restaurant. La moitié des embauches s’effectuera par cette méthode, l’autre en postulant directement sur le site de l’enseigne. Dans tous les cas, la DRH promet des perspectives d’évolution intéressantes : « l’accent sera mis sur la promotion interne avec la possibilité de faire carrière rapidement et d’accéder à des fonctions siège ainsi qu’à des formations. » 
 

La rédaction