Comment démontrer son potentiel en entretien d'embauche ?

Un entretien d’embauche, c’est l’occasion d’aller au-delà de vos compétences techniques consignées sur votre CV et de laisser entrevoir au recruteur votre potentiel de développement. Voici comment préparer votre rendez-vous pour lui donner envie de miser sur vous.

Se montrer sincère


Expliquer votre parcours est l’une des premières choses qui vous sera demandé en entretien. Et la façon dont vous le présentez peut faire toute la différence. « Le candidat doit mettre en évidence les éléments dont il a tiré profit et être transparent sur son parcours professionnel », explique  Christophe Soulé, en charge du recrutement du groupe H3O. Par exemple, un candidat qui parvient à analyser un de ses échecs et les leçons qu’il en a tirées, démontre ainsi son potentiel de remise en question mais aussi sa capacité à apprendre de ses erreurs, et donc à progresser.
"Quand on est à l’aise sur ce qu’on veut faire et ce qu’on sait faire, c’est là que se dégage un talent. Et pour cela, il n’y a pas de secret : il faut bien vous préparer à l’entretien."

Suggérer, mais ne pas revendiquer


Cependant, attention à ne pas essayer trop fort. « Pour montrer au recruteur ses qualités, il faut parler de réalisations concrètes et ne pas hésiter à donner des chiffres pour les illustrer », conseille Sophie Hauret, manager partie juridique, fiscale et ressources humaines chez Robert Half. En prenant de la hauteur sur votre parcours et en mettant en avant des exemples précis, vous marquerez des points.
Vous devez exprimer vos compétences à travers vos choix de carrière. Le but étant que votre potentiel soit compris par le recruteur sans que vous ayez besoin de le revendiquer. Ça ne sert à rien de dire "je suis très dynamique" ou "je suis un fou de travail", « si le candidat est dynamique, il le montrera naturellement dans sa manière de s’exprimer et le recruteur le percevra », confirme Jean-Philippe de La Tour du Pin, directeur senior intérim et recrutement spécialisé au sein de Page Personnel. Cela implique aussi de ne pas se survendre en déroulant une présentation standardisée de son parcours sans l’adapter au poste convoité. « Certaines personnes se livrent peu ou au contraire en rajoutent et en font un peu trop », confie Christophe Soulé. À vous de faire passer le message "je suis le meilleur pour ce poste" en faisant un lien avec vos expériences passées.
 

Avoir bien compris le poste


Pouvoir démontrer toute l’étendue de son potentiel passe aussi par son attitude. « Quand on est à l’aise sur ce qu’on veut faire et ce qu’on sait faire, c’est là que se dégage un talent », explique Martin Villelongue, directeur de la division commerciale et marketing chez Michael Page. Et pour cela, il n’y a pas de secret : il faut bien vous préparer à l’entretien. Cela signifie connaître par cœur votre carrière et savoir expliquer vos choix. Il faut donc que vous soyez capable de vous présenter de manière synthétique et d’expliquer pourquoi vous êtes intéressé par le poste. « C’est à ce moment-là que sont jugés l’esprit de synthèse et d’analyse ainsi que la capacité de communication du candidat », souligne Christophe Soulé. C’est une attitude qui peut faire la différence. Mieux vaut donc avoir bien compris le profil du poste que vous visez et avoir un projet professionnel affirmé.

La rédaction