Comment être sûr de décrocher un job d'été

La saison estivale approche… Il est donc temps de partir à la chasse aux jobs d’été ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous proposons un tour d’horizon des secteurs qui embauchent en masse et les astuces pour une bonne candidature.

Animation


« Près de la moitié de nos offres sont à pourvoir dans des centres de loisirs et de vacances », explique Katherine Khodorowsky, en charge de la communication au sein du Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ), à Paris.
Les postes d’animateurs sont destinés aux jeunes titulaires du Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) ou en passe de l’être. Pour pouvoir exercer, les directeurs de centre doivent, quant à eux, justifier du Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD). En parallèle, les campings, les villages vacances mais aussi les Maisons de jeunes et de la culture (MJC) recrutent également un bon nombre d’animateurs saisonniers.
Les qualités requises : Dynamisme et résistance physique. Si vous briguez un poste d’encadrement d’enfants, vous devrez également faire preuve de pédagogie et de patience. Dans ce cas, avoir suivi une formation aux premiers secours est un plus.

Hôtellerie-restauration


Pour faire face au pic d’activité pendant la période estivale, les professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration recrutent des jeunes sur des postes de plongeur, commis de cuisine, serveur, femme de chambre, veilleur de nuit, réceptionniste…
Pour postuler, n’hésitez pas à vous présenter directement dans les hôtels, cafés et restaurants, munis de votre CV. Evitez toutefois les heures de service si vous visez un établissement de restauration. À noter : l’Union des métiers et des industries de l’Hôtellerie (UMIH) peut vous mettre en relation avec des employeurs.
Les qualités requises : Une bonne résistance physique et de l’endurance pour occuper des postes dans la restauration, où les horaires sont difficiles. La maîtrise d’une langue étrangère, en priorité l’anglais, est également un atout, surtout dans les zones touristiques.

Tourisme


La majorité des postes sont à pourvoir dans les établissements et les campings du littoral atlantique et méditerranéen, dans les stations de montagnes, les parcs d’attractions et dans la région Île-de-France, première région touristique française.
Les postes proposés sont variés : guide, hôte, agent d’accueil… « Les étudiants en histoire, archéologie et sciences humaines partent avec une longueur d’avance pour les postes à pourvoir au sein des offices de tourisme, des monuments et des musées, explique Katherine Khodorowsky. Toutefois, le secteur reste ouvert aux profils non issus de ces filières, pourvu qu’ils soient débrouillards et motivés. »
Les qualités requises : Une ouverture d’esprit et le goût de découvrir des cultures différentes. La pratique d’une langue étrangère est quasiment obligatoire, en particulier l’anglais.

Commerce et distribution


Les supermarchés et commerces de proximité recrutent des manutentionnaires et des magasiniers pour la mise en rayon et la gestion des stocks ainsi que des hôtes de caisse et des livreurs. « Les magasins de prêt-à-porter embauchent également beaucoup de vendeurs pour la saison estivale », ajoute Nadège Bernardi, Responsable de secteur de la Mission Locale de Marseille-La Calade. Pour postuler, il est conseillé de donner en mains propres votre CV au directeur du magasin.
Les qualités requises : Un bon sens du client est demandé pour les postes de vendeurs et d’hôtes de caisse. Les manutentionnaires et magasiniers doivent, quant à eux, être en bonne condition physique.

Assurances


L’été est une période chargée pour les compagnies d’assurances. Tous les ans, elles forment des jeunes sur des postes de télé-assistants ou de télé-conseillers. « Les jeunes ayant un bon sens commercial sont particulièrement prisés », explique Katherine Khodorowsky.
Les qualités requises : Une excellente élocution est primordiale. Un candidat ayant, en plus, un bon sens de l’écoute et de la diplomatie part avec une longueur d’avance.

Agriculture


Selon l’Association nationale pour l’emploi et la formation en agriculture (ANEFA), l'agriculture recrute chaque année 750 000 saisonniers, dont 250 000 pour les vendanges. Les postes sont à pourvoir en Aquitaine, en Bourgogne, en Champagne-Ardenne, en Alsace… Certaines exploitations familiales proposent aux jeunes saisonniers un hébergement pour la durée de leur contrat. De la mi-mai jusqu’à la fin du mois d’octobre, les adeptes du grand air peuvent également briguer des postes de cueilleur, d’arboriculteur et de maraîcher.
Les qualités requises : Un goût prononcé pour la nature et une bonne résistance physique. Pour le poste de vendangeur, il faut aimer le travail en équipe.
 
Job d’été : ce qu’il faut mettre en avant dans sa candidature Sa motivation. Votre CV tient sur un post-it ? Pas de panique ! « Les recruteurs ne s’attendent pas à ce que les jeunes aient beaucoup d’expérience, confie Katherine Khodorowsky. Ils cherchent plutôt des candidats qui montrent une forte motivation. » Par conséquent, expliquez dans votre lettre de motivation votre enthousiasme pour le poste. Son savoir-être. « Pour les jobs d’été, le savoir-être compte plus que le savoir-faire », insiste Nadège Bernardi. Dans votre lettre de motivation, précisez, exemples à l’appui, quelles sont vos principales qualités humaines et en quoi elles sont utiles pour le poste. Ses loisirs. Si vous savez manier le pinceau, c’est un atout pour briguer un emploi d’animateur dans un centre de loisirs. Si vous avez voyagé dans plusieurs pays, racontez ce que cette expérience vous a apporté. Les professionnels du tourisme devraient être sensibles à votre curiosité. Enfin, si vous êtes impliqué dans une association, « cela démontrera votre sens du contact et des initiatives », conclut Katherine Khodorowsky.
 
 

La rédaction