CV comptable

Un recruteur commente pour Keljob le CV d’un comptable. Cet expert du recrutement analyse les points forts de cette candidature et ceux qui sont à améliorer. Il rappelle également les critères essentiels à indiquer dans un curriculum vitae lorsqu’on recherche un poste dans le domaine de la comptabilité.

L’essentiel pour le recruteur qui reçoit un CV de comptable est de repérer, en quelques secondes, jusqu’où le candidat peut aller dans sa démarche comptable.
D’abord, a-t-il exercé au sein d’un cabinet d’expert-comptable ou uniquement en entreprise ? En effet, il s’agit de deux profils différents. Les recruteurs savent que les comptables en cabinet ont géré un portefeuille de clients et ont une appétence commerciale plus importante.
Ensuite, le candidat doit préciser quelle est la taille des entreprises dans lesquelles il a exercé. C’est une indication importante pour le recruteur dans la mesure où la comptabilité d’une PME est très différente de celle d’un grand groupe.
Enfin, maîtrise-t-il l’anglais et les logiciels informatiques ? Ces deux éléments peuvent paraître secondaires mais il s’agit également de critères de sélection.

Voici un exemple de CV comptable commenté par Nadia Boutaleb, consultante associée du cabinet AlterView Conseil.


 
Cliquer sur le modèle de CV pour agrandir l'image

Analyse de ce modèle de CV comptable par par Nadia Boutaleb, consultante associée du cabinet AlterView Conseil.


« C’est un candidat qui sait tout faire ! », s’exclame Nadia Boutaleb en lisant le détail des compétences professionnelles du candidat. « Il a de l’expérience en comptabilité, gestion, trésorerie, management… Ce qui rend le CV par compétences très pertinent. » Toutefois, ces compétences prennent trop de place sur le CV et gagneraient à être condensées. « S’il fait de la saisie, il sait forcément faire du lettrage : le candidat pourrait supprimer quelques lignes et être plus synthétique. »

Repenser le haut du CV


Le titre de ce CV semble en décalage avec l’expérience du candidat. « Avec un tel profil, je m’attends plutôt à lire chef comptable ou manager comptable, indique Nadia Boutaleb. Le titre comptable donne l’impression qu’il est prêt à accepter n’importe quel poste ». Quant au sous-titre, il est un peu bateau et pourrait être remplacé par son expérience en management et sa maîtrise de l’anglais.

Mettre l’informatique en valeur


Si la section Parcours professionnel est claire, Nadia Boutaleb regrette de ne pas connaître la taille des entreprises dans lesquelles ce candidat a travaillé. Quant à la maîtrise des outils informatiques, essentielle en comptabilité, elle passe inaperçue car elle est cachée entre les loisirs et les langues, en bas du CV.

Verdict ?


« Pas de doute, je garderai ce CV dans ma base de données, conclut la consultante associée. Primo car la polyvalence de ce candidat est intéressante, secundo car il parle anglais, ce qui est une qualité plutôt rare dans les métiers de la comptabilité. »

La rédaction