CV responsable de magasin

Un spécialiste du recrutement nous dévoile les critères essentiels à indiquer dans son curriculum vitae lorsqu’on postule à un emploi de responsable de magasin. Il commente pour Keljob le CV d’un candidat et analyse les forces et les faiblesses de sa candidature. Des conseils spécifiques mais aussi génériques à retenir pour votre propre CV.

La gestion du point de vente, le management d’équipe, l’organisation des livraisons, la vérification du stock, le déballage et l’étiquetage sont les principales activités d’un responsable de magasin.
Pour autant, celles-ci varient lorsque ce professionnel possède sa propre boutique ou lorsque l’enseigne appartient à une chaîne. C’est pourquoi il ne faut pas oublier de préciser, dans la rubrique Expériences professionnelles de son CV, la surface des magasins pour lesquels vous avez travaillé, la nature des produits vendus et l’effectif de la structure.
Par ailleurs, si vous avez été amené à effectuer des missions transverses comme la formation de nouveaux employés ou la réalisation de vitrines, ce sont des éléments qui intéressent les recruteurs et qu’il faudra mentionner dans sa candidature. Tout comme votre faculté à allier le sens du commerce, la relation client et la rigueur et votre capacité à résister au stress.

Voici l’exemple d’un CV de responsable de magasin annoté par Philippe Fresse, directeur du département distribution du cabinet Mercuri Urval.


 

 


Analyse de ce modèle de CV de responsable de magasin par Philippe Fresse, directeur du département distribution du cabinet Mercuri Urval.


Bonne présentation
« Ce CV est bien présenté et tout l’espace est occupé », souligne Philippe Fresse. Il relève également que les compétences professionnelles sont parfaitement résumées et que le candidat a bien fait de les regrouper par thèmes.
Plusieurs CV en un
« Cette personne pourrait aussi se présenter pour un poste de manager en distribution spécialisée ou de responsable d’un centre de profit », relève Philippe Fresse. Il lui conseille donc de faire plusieurs CV et d’enlever les compétences qui ne correspondent pas à celles demandées pour être responsable de magasin comme le choix des fournisseurs, la négociation fournisseurs, la gestion suivi du SAV…
L’informatique et les langues : des atouts
Dans la partie Informations complémentaires, Philippe Fresse relève deux atouts : la maîtrise de l’informatique et les langues. « C’est rassurant par rapport à l’expérience du candidat de voir qu’il maîtrise l’outil informatique. Le fait qu’il soit bilingue italien et qu’il ait un bon niveau en anglais sont également de vrais plus ».
Verdict ?
« S’il répond à un poste de responsable de magasin dans un commerce de retail, je ne sélectionnerai pas son CV », conclut Philippe Fresse. Ce candidat est plutôt destiné à être responsable d’un centre de profit ou directeur d’un petit magasin d’agroalimentaire, selon le recruteur. Par ailleurs, l’arrêt de son activité en 2011 devra être justifié dans une lettre de motivation.

La rédaction