Découvrez pourquoi vous pensez que votre patron est un incompétent

Une récente étude montre que 35 % des salariés français pensent que leur patron ne pourrait pas assurer leur job. Face à cela, beaucoup sont tentés de quitter leur job. Mais avant de tout plaquer, mieux vaut vérifier que ce sentiment est fondé.

       
 
Il est toujours agréable de savoir que son patron est légitime à son poste, qu’il a grimpé les échelons et prouvé ses compétences. Mais tout le monde n’est pas dans cette situation. Une récente étude publiée par Marco Vasco révèle que 35 % des salariés français de 18 ans ou plus déclarent que leur patron ne pourrait pas assurer leur job. En d’autres termes, ce sondage réalisé par YouGov pour l’agence de voyage sur mesure Marco Vasco, montre qu’un peu plus d’un tiers des salariés français pensent que leur boss n’est pas si compétent qu’il veut le faire croire. Le problème, c’est que ce sentiment influe sur la productivité et l’épanouissement des collaborateurs eux-mêmes. Pour s’en défaire, certains choisissent de quitter leur boîte. Mais attention à ne pas tirer des conclusions trop hâtives sur votre hiérarchie, car de vraies raisons expliquent le décalage entre vos compétences et les leurs.

Votre entreprise grandit


Selon Rémi Campet, secrétaire général chez Marco Vasco, si 35 % des salariés pensent que leur patron ne peut pas faire leur job, c’est parce que le fossé entre les compétences de ce dernier et celles de ses salariés tend à se creuser à mesure que l’entreprise grandit et que les compétences dont il a besoin pour développer sa structure s’écartent de son cœur de métier : « Il est alors évident que le patron ne sait pas exercer tous les métiers réunis dans son entreprise, explique-t-il. En revanche, il se doit de comprendre ce que fait le collaborateur et savoir travailler avec lui ». Si vous, travaillez dans une grande entreprise, il y a donc des chances pour que votre patron ne sache pas assurer votre travail.
Lire aussi : L'art de manager son chef en 5 leçons

Vous avez un poste très technique


Des patrons parachutés et totalement déconnectés de la réalité de leurs collaborateurs, il y en aura toujours. Mais certains sont seulement dépassés à mesure que les métiers se spécialisent ou se technicisent, que ce soit chez les cadres comme chez les ouvriers. Si les dirigeants savent par exemple que le big data est désormais une compétence incontournable pour leur entreprise, difficile pour eux de manipuler des données devant un écran comme l’on tape un compte-rendu sur Word. Il faut alors savoir ne pas être trop exigeant avec votre hiérarchie et être capable d’expliquer ce que vous faites au quotidien. Vous éviterez des frustrations et vous abstiendrez ainsi de quitter votre job sur un coup de tête.

Les raisons de fuir


Si vous pensez toujours que votre patron est incompétent, partir ne peut être que bénéfique. En effet, les salariés dirigés par un patron capable de faire leur travail sont plus satisfaits et donc plus productifs que les autres. C’est ce qu’a observé une étude de la Cass Business School de Londres menée en 2015 auprès de 35 000 employés anglais et américains. Elle conclut que « les compétences du patron constituent l’indicateur le plus révélateur de la satisfaction au travail ». Car lorsqu’un supérieur connaît le cœur de métier de son entreprise, il comprend mieux la nature du travail et est donc à même d’établir des conditions de travail adaptées. De quoi être plus à l’aise, et donc plus heureux au travail.
Et vous, avez-vous déjà ressenti ce sentiment du manque de compétences de votre boss ? Cela vous a-t-il fait démissionner ? Racontez-nous en commentaires.

La rédaction