Définir son projet professionnel et s'en servir dans sa recherche d'emploi

Un projet professionnel permet aux candidats de mieux se vendre face à un employeur et aux salariés d’avoir toujours un coup d’avance sur les changements qui peuvent survenir dans leur carrière. Mais pas toujours facile de savoir comment déterminer son projet pro, Keljob vous explique donc comment procéder.

Le plan de carrière est mort, vive le projet professionnel !


Notion parfois insaisissable, le projet professionnel a récemment pris le pas sur le concept plus daté de plan de carrière. Ce dernier était très orienté ascensionnel : on cherchait à évoluer vers le haut, que ce soit au plan de la hiérarchie, que de la rémunération. « Par exemple, un jeune pouvait se dire qu’il entrait comme commercial dans une entreprise et que 5 ans plus tard il serait responsable d’agence et dans 10 ans directeur commercial, analyse Françoise Dissaux-Doutriaux, membre du Syntec conseil en recrutement. Aujourd’hui, avec les incertitudes liées à la crise, aux changements technologiques, à la globalisation, ce n’est plus possible. »  
Le projet professionnel est d’avantage centré sur l’individu, ses aspirations, ses motivations, ses compétences. Dans la mesure où les carrières sont de plus en plus sinueuses et changeantes, un individu doit désormais être capable de se projeter dans différents métiers, de viser plusieurs entreprises, dans des secteurs variés. Bref, de savoir s’adapter à un monde qui change. Mais pour définir un projet professionnel, il faut, la plupart du temps, faire un travail sur soi afin de mieux se connaître et de pouvoir se projeter dans l’avenir.
"En entretien d'embauche, il faut présenter son projet professionnel de façon concrète, sans être dans le rêve."

Plusieurs projets professionnels pour s’adapter au contexte


Etant donné la nécessité d’effectuer un travail sur soi, beaucoup font rimer projet professionnel et bilan de compétences. Puisque pour déterminer son projet professionnel, comme pour un bilan de compétences, on est amené à définir ses buts, ce qui nous motive, ce qui nous plaît dans le travail.
À noter que lors d’un bilan de compétences, il est toujours demandé à la personne de faire plusieurs projets professionnels, c'est-à-dire d’avoir un plan A, mais aussi un plan B, voire un plan C. Bref de toujours avoir un coup d’avance sur les imprévus ! D’une part parce que les désirs et les aspirations d’un individu ne sont pas forcément gravés dans le marbre. D’autre part parce que nous sommes beaucoup plus à la merci de la conjoncture que par le passé. Pour Sylvaine Pascual, coach spécialiste en relations humaines, « Il devrait y avoir autant de projets professionnels dans une carrière qu’il y a de transitions. »
Au terme de cette réflexion, un informaticien peut très bien ambitionner de devenir chef de projet d’ici deux ans, et d’ouvrir son restaurant dans 5. Le projet professionnel est donc une notion multiforme qui peut sembler difficile à cerner. C’est pourquoi il est possible de se faire aider par des professionnels, même si ce n’est pas une obligation. Mais une fois son projet professionnel défini, reste à comprendre comment s’en servir dans sa recherche d’emploi.
 

Inclure son projet professionnel dans son CV


Faut-il évoquer son projet professionnel sur son CV, au risque de le surcharger ? La réponse est oui… mais à petite dose. Il s’agit d‘exprimer en une phrase ou deux ce qu’on veut faire professionnellement. Par exemple dans un petit encadré sous le titre du CV. « Il ne faut pas envoyer de CV secs avec seulement des faits, conseille Françoise Dissaux-Doutriaux. Pour le recruteur, c’est bien de connaître le niveau de compétences du candidat et ce qu’il souhaite faire, surtout quand on reçoit beaucoup de CV comme c’est le cas avec la crise. » Mentionner son projet professionnel peut donc apporter de la personnalité à un CV et contribuer à retenir l’attention du recruteur. Mais seulement si le projet en question est cohérent avec le poste, et l’entreprise que l’on vise.
 

Restez cohérents avec le poste convoité


Les recruteurs ne s’attendent pas à ce que les candidats évoquent d’eux-mêmes leur projet professionnel, et ils n’utilisent que rarement ce mot. Mais durant l’entretien d’embauche, ils interrogent volontiers les postulants sur leurs motivations, leurs buts, où ils se voient dans 5 ans… Ce qui revient à les pousser à dévoiler leur projet professionnel de façon informelle. Les candidats se doivent d’avoir réfléchi à la question, d’être préparés. « Lors d’un entretien d’embauche, le fait de verbaliser ses aspirations va permettre au recruteur de connaître les sources de motivations du candidat et de quoi va être fait son engagement », explique Sylvaine Pascual.
Dans certains cas, il peut être intéressant pour le candidat d’évoquer de lui-même son projet professionnel. Le tout est de savoir comment ! « Il faut le présenter de façon concrète, sans être dans le rêve, conseille Françoise Dissaux-Doutriaux. Ce projet professionnel doit de plus avoir un lien fort avec l’entreprise qui vous auditionne. » Donc si vous postulez à une annonce de commercial, ne parlez pas de votre rêve secret d’être ébéniste ! Cohérence avec le poste et le projet de l’entreprise, et motivation sont donc les maîtres mots du projet professionnel.

La rédaction