Il était une fois, le CV

Dur dur d’être un CV ! Depuis sa naissance jusqu’à sa retraite, le CV ne cesse d’être modifié, testé, jugé, trié, remanié, rejugé… Un parcours tumultueux dont vous ne vous doutiez sûrement pas.

• Naissance d’un CV


Le CV naît dans l’effort. Car accoucher d’un CV oblige à faire votre propre bilan, à tirer les leçons du passé, à clarifier vos motivations et vos objectifs. Une introspection nécessaire pour retracer avec cohérence votre parcours professionnel. Votre CV prend forme, vous avez couché sur papier toutes vos expériences, formations et compétences. Mais sachez qu’il s’agit d’une première ébauche car un CV se construit en deux étapes : • 1ère étape : récapitulez sous la forme d’un long CV l’intégralité de votre parcours (expériences, formations, compétences informatiques et linguistiques, loisirs,…), c’est la trame de votre CV.• 2ème étape : pour chaque offre d’emploi, enlevez tous les éléments qui ne sont pas pertinents par rapport au poste brigué. Votre objectif : faire tenir votre CV sur une seule page. Modifiez également le titre du CV en fonction de l’offre. « Le CV n’est pas là pour tout dire, explique Lionel Deshors, directeur associé du cabinet CCLD Recrutement. Il doit résumer uniquement les points pertinents de votre carrière en fonction des compétences recherchées par le recruteur. »

• Le CV prend son envol


Les voyages forment la jeunesse, votre CV le sait bien. A vous, donc, de le faire voguer vers différents horizons : e-mail à l’entreprise de vos rêves, mise en ligne sur un site emploi, réponse à une offre, ou encore publication sur votre profil Viadeo. Le courrier se fait de plus en plus rare, du moins dans les grandes structures. « Fiez-vous à ce qui est indiqué sur l’offre d’emploi, conseille Lionel Deshors, si le CV doit être envoyé par la poste, ce sera précisé. » Vous pouvez tenter l’originalité, mais faîtes-le toujours en doublon car il y a de grandes chances pour que votre CV se perde si vous ne suivez pas les instructions.

• Premier contact


Une fois arrivé à destination, votre CV est souvent intégré à une CVthèque, une bibliothèque de CV que les recruteurs peuvent consulter par mots clés. Parfois, les CV sont intégrés automatiquement, dans d’autres cas, ce sont les recruteurs qui s’en chargent. « Tous les CV reçus sont classés par métier, en fonction de leur titre ou des expériences les plus récentes, précise Navaz Houssenaly, directeur Commercial d’Exos Intérim. En revanche, si un candidat est injoignable après plusieurs tentatives nous l’enlevons. »Du côté du cabinet CCLD Recrutement, un autre type de classement permet de mettre en valeur les CV intéressants : ceux-ci sont classés dans des « viviers » par métier. Ainsi, les recruteurs cherchent en priorité dans ces viviers, avant d’aller voir dans la CVthèque. Et si votre CV arrive en réponse à une offre d’emploi, il est automatiquement relié à celle-ci grâce à un logiciel de gestion de candidatures. Autant d’outils informatiques qui utilisent des mots clés, d’où l’importance d’utiliser les bons termes, surtout dans le titre de votre CV.

• Premiers regards


« Tous les matins les consultants lisent les CV qu’ils ont reçus et les trient », raconte Lionel Deshors. C’est l’heure fatidique de la première sélection, généralement les recruteurs regardent en priorité si la zone géographique, l’expérience et la formation correspondent à l’offre d’emploi. Si votre CV fait mouche, vous devriez recevoir un premier appel destiné à valider que vous êtes encore en recherche d’emploi, que vos prétentions salariales correspondent ou encore que vous êtes mobile géographiquement. L’écrémage est rude : « quand les CV ont été reçus via une offre d’emploi, on en retient en général 1 sur 5 à la suite de l’entretien téléphonique, indique Lionel Deshors. Ce sera plutôt 1 sur 10 quand on a trouvé le CV sur la CVthèque d’un site emploi. »

• Premier rendez-vous


Ouf ! Vous voilà retenu pour le fameux entretien de recrutement. Là encore, votre CV va jouer un rôle crucial. Car le recruteur l’aura entre les mains, l’utilisant pour vous poser des questions sur votre parcours et identifier les éventuelles incohérences. Si vous êtes passé par une agence d’intérim ou un cabinet de recrutement, votre CV sera ensuite intégré à un dossier de candidature, incluant également un compte-rendu de l’entretien. Une fois retenu, ce dossier sera envoyé à l’entreprise qui recrute. « Si le client est d’accord avec nos conclusions, il reçoit généralement deux fois le candidat, avec les ressources humaines, puis avec le manager opérationnel », précise Lionel Deshors.

• Le grand amour


Votre CV a su tenir ses promesses, vous êtes embauché ! Sachez que votre nouvel employeur conserve souvent votre précieux curriculum : celui-ci peut, en effet, être intégré à votre dossier de salarié, aux côtés de vos pièces d’identité.

• Qui vivra verra…


Vous pensiez mettre votre CV aux oubliettes ? Que nenni, commencez par enlever votre CV des CVthèques où vous l’aviez placé si vous ne souhaitez pas recevoir des appels impromptus des recruteurs. Prévenez également les cabinets de recrutement et agences d’intérim pour qu’ils sachent que vous êtes en poste. Enfin, mettez à jour votre CV sur votre blog ou profil Viadeo. Un CV grandit avec vous, il faut le cultiver avec soin pour en récolter les fruits.

La rédaction