L'optimisme accélère les embauches pour la fin 2017

Les embauches devraient s’accélérer fin 2017, en particulier dans les petites et moyennes entreprises (PME), grâce à l’optimisme et la confiance des recruteurs . Une première depuis deux ans.

La rentrée rime souvent avec reprise des recherches d’emploi et envois de candidatures. Bonne nouvelle, car les perspectives de recrutement sont au beau fixe. Les employeurs français se montrent optimistes et confiants, d’après le dernier Baromètre ManpowerGroup*. 4 % d’entre eux ont l’intention de recruter entre octobre et décembre 2017. C’est deux fois plus que l’année dernière à la même période !
"Si les intentions d’embauche en France demeurent modestes, les employeurs ont retrouvé une confiance qu’on ne leur avait plus connue depuis deux ans, c’est-à-dire comparable à 2015."

Les PME décrochent la palme de l’optimisme


 « Avec une prévision une croissance des intentions d’embauche de 10 %, la palme de l’optimisme revient aux employeurs des moyennes entreprises (50 à 249 salariés) », précise le baromètre. Ils sont talonnés par les patrons des petites entreprises (10 à 49 salariés) avec +9 % d’embauches prévues au quatrième trimestre 2017, leur meilleur taux depuis 2011. Mais évidemment tout dépend du secteur dans lequel vous postulez.
 

Les secteurs sur lesquels miser


Les entreprises de la branche Transport et Logistique se montrent particulièrement dynamiques avec une augmentation de 7 % des prévisions d’embauche en France. Le secteur activités financières, assurances, immobilier et services aux entreprises leur emboîte le pas (+5%), suivi par l’industrie manufacturière (+4%). A contrario, les effectifs de la construction et l’hôtellerie-restauration devraient rester très stables.
 

Retour au niveau de confiance de 2015


Le Baromètre ManpowerGroup estime que les perspectives du marché de l’emploi sont globalement encourageantes pour la fin de l’année. Si les intentions d’embauche en France demeurent modestes, les employeurs ont retrouvé une confiance « qu’on ne leur avait plus connue depuis deux ans », c’est-à-dire comparable à 2015. De quoi motiver les candidats dans leur recherche.
 
*Le Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 4e trimestre 2017 a été réalisé du 19 juillet au 1er août 2017auprès de 1 000 employeurs en France.

La rédaction