Le coût d'un recrutement raté

Vous les trouvez un peu paranos ces entreprises qui vous font venir pour un 5e entretien d’embauche, qui vous font passer des tests de QI, de personnalité, de graphologie ou qui vous évaluent avec des mises en situation longues et compliquées ? Il est bien possible que vous changiez d’avis en découvrant cette infographie sur le coût d’un recrutement raté.

Lors d’un entretien d’embauche, les recruteurs ont peur. Peur de se tromper de candidat. Une appréhension bien légitime au vu de cette infographie, réalisée par la société américaine Resoomay et découverte sur le site Manpower, qui récapitule le coût d’un recrutement raté.
En rassemblant les résultats de plusieurs études, cette infographie nous révèle qu’un mauvais choix de candidat coûte environ 655 000 euros à une entreprise !
Ce chiffre incroyable a été calculé pour un poste de manager payé 48 000 euros par an et qui quitte l’entreprise après deux ans et demi. Il comprend les dépenses liées à l’embauche, la rémunération globale du collaborateur, les coûts de sa présence dans l’entreprise, le coût de la désorganisation, le licenciement et les erreurs ou opportunités manqués liées à son recrutement.
Pour ce qui est du retour sur investissement d’un mauvais recrutement, il est de -298 % selon cette même infographie.
Resoomay conclu en parlant d’un autre coût, incalculable celui-ci ; le coût de la loyauté, soit le risque qu’une entreprise encoure de perdre ses bon collaborateurs. Car le travail insuffisant fournit par un salarié mal sélectionné est bien souvent compensé par les bon éléments…

La rédaction