Les employés français consacrent 1/4 de leur temps de travail à faire de l'administratif

Les Français parmi les plus productifs au travail. C’est ce qu’a conclu une étude qui s’est intéressée au temps que passaient les employés sur des tâches administratives.


Il vous arrive très certainement de vivre des journées bien remplies au bureau qui, paradoxalement, ne vous permettent pas d’avancer votre travail. Cette situation un peu désagréable s’explique assez facilement : les tâches administratives. Une étude commandée par Unit4, éditeur de solutions ERP pour les entreprises, révèle que les employés français consacrent 24 % à gérer leur planning, prévoir un déplacement professionnel, collecter des données ou les analysées… Des tâches administratives que Unit4 proposent bien sûr d’automatiser.
 

204,1 millions d’euros dépensés par an


Cela peut vous paraître beaucoup, mais ce résultat place la France parmi les bons élèves de la productivité au travail. Ils figurent dans le top 3 des salariés les plus productifs, comprenez ceux qui consacrent le plus de temps à leur cœur de métier. Devant eux, les Norvégiens ne consacrent que 19 % de leur temps de travail aux tâches administratives et les Suédois 22%. Mais la moyenne des 11 pays étudiés s’élève à un tiers du temps de travail ! Soit 69 jours de travail par an consacrés à autre chose que le travail premier.
Et cette gestion de la paperasse revient cher aux entreprises. Dans l’hexagone, toutes ces tâches répétitives et parfois ingrates coûtent chaque année 204,1 millions d’euro. Une somme encore loin du record des États-Unis, qui dépensent chaque année 2,54 milliards d’euros à cause des tâches administratives ! Face à un tel poids de l’administratif, 74 % des sondés pensent qu’en y passant moins de temps, ils boosteraient leur productivité.
 

Les 26-30 ans y consacrent le plus de temps


Les actifs entre 26 et 30 ans sont ceux qui consacrent le plus de temps (33 %) aux tâches administratives, et donc logiquement ils sont les plus demandeurs d’automatisation pour augmenter leur productivité. 25 % des Français estiment néanmoins ne pas être équipés de la technologie adéquate. Les entreprises disposent donc encore d’une large marge de manœuvre.
*étude menée auprès de 1 505 salariés de 11 pays différents au mois de mai 2017. Tous travaillaient dans des entreprises de service employant au moins 100 salariés.

La rédaction