Les métiers qui recrutent en 2016, région par région

La reprise des embauches amorcée en 2015 devrait se poursuivre cette année, avec des opportunités sur des métiers qualifiés et non qualifiés. Le point sur les prévisions d’emploi pour les mois à venir, région par région.

Rhône-Alpes : une terre d’emploi hétérogène


« La région est caractérisée par un tissu économique très hétérogène : santé, industrie automobile, distribution, négoce, services informatiques et agroalimentaire », fait remarquer Raphaël Marraud des Grottes, manager au sein du cabinet Robert Half. Bern Terrel, directeur associé chez Arthur Hunt, note  de son côté que Lyon et ses alentours sont surtout marqués par une forte activité pharmaceutique : « La région héberge de nombreux sièges sociaux de grands laboratoires. » Ces derniers possèdent d’intéressants volumes de recrutement en R&D, marketing mais aussi à des postes en production (techniciens et ingénieurs). « L’activité est également soutenue dans le secteur des composants électriques et électroniques », poursuit-il. Des groupes tels Schneider, Alcatel et STMicroelectronics recherchent du personnel de niveau bac +2 à +5 spécialisé en électronique de puissance, mécatronique, etc. Dans l’agroalimentaire, il existe « des opportunités en production, maintenance et ingénierie », constate Bern Terrel. Enfin, des opérateurs automobiles sont recrutés en Rhône-Alpes, région marquée par une activité dans l’équipement poids lourds et les projets de développement transports en commun.
>> Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Rhône-Alpes
 

Île-de-France : une région portée par les services


« La région parisienne reste la plus dynamique et la plus diversifiée de France », assure Christophe Chupin, directeur chez Page Personnel, qui observe un plus grand turnover qu’ailleurs et donc des recrutements en continu. Dans quel secteur en particulier ? « Celui des services aux entreprises », poursuit-il. Ce qui se traduit par une kyrielle de métiers pour tous les profils, depuis les sans qualification (agent d’entretien et de sécurité), jusqu’à des métiers de chargé d’étude, chargé de clientèle, en communication et en marketing. Avec « la pression immobilière continue en Île-de-France » que constate François Moret, directeur grands comptes chez Hays, les métiers de la pierre (agent immobilier) et des services à la personne (aide à domicile, animateur, auxiliaire) restent aussi des métiers d’avenir dans la région.
>> Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Île-de-France
 

Sud-Ouest : l’aéronautique, mais pas seulement


« Le Midi-Pyrénées et l’Aquitaine concentrent presque 40 % des emplois de l’aéronautique en France, observe Bern Terrel. Les entreprises (Airbus et ses sous-traitants) ont 10 à 15 ans de carnets de commandes remplis. Beaucoup de recrutements sont à prévoir, y compris pour des profils issus du ferroviaire et de l’automobile pouvant bénéficier d’un transfert de compétences. » Il s’agit de belles opportunités pour des techniciens de l’automobile par exemple, mais aussi pour des agents de maîtrise. La région bordelaise reste également marquée par son activité viticole avec « des embauches  de profils commerciaux par des PME du secteur », constate Christophe Chupin. De son côté, François Moret signale « un nombre croissant de retraités dans la région, ce qui devrait entraîner un grand nombre d’emplois à venir dans le secteur des services à la personne », dans l’assistance, le paramédical et le médical.
>> Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Midi-Pyrénées
>> Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Aquitaine
 

Est : techniciens automobiles et de l’agroalimentaire recherchés


Deux grands pôles de recrutement sont à signaler dans l’Est. Le premier concerne l’activité automobile, « dans une assez bonne dynamique actuelle », selon Bern Terrel, qui pointe des recrutements en production et qualité. Ingénieurs et techniciens avec 3 à 5 ans d’expérience n’auront aucun mal à séduire les grands constructeurs (PSA, Renault) et leurs sous-traitants. Le second pôle de recrutement concerne « l’industrie agroalimentaire, particulièrement dynamique », souligne Christophe Chupin, avec des groupes tels que Mars ou Kronenbourg. Enfin, « des postes de techniciens restent à pourvoir dans l’industrie mécanique et micromécanique », poursuit-il.
>> Retrouvez les dernières offres d’emploi Keljob en Alsace
 

Grand Ouest : métiers techniques et de la maintenance


Dans le grand quart Nord-Ouest, l’hétérogénéité est également de mise. La Bretagne et la Normandie restent dominées par l’activité agroalimentaire, avec des opportunités pour du personnel non qualifié (opérateurs, préparateurs de commandes…). « La région nantaise est actuellement dynamique dans le secteur de l’aéronautique », remarque aussi Christophe Chupin, avec des recrutements à des postes plus qualifiés de chef de projet et chef de production. « D’une manière globale, les métiers techniques et de la maintenance (techniciens SAV, logisticiens, magasiniers) sont assez pénuriques dans la région. » Enfin, du côté de la région Centre, François Moret souligne de belles opportunités dans les sociétés de services (banques, assurances, mutuelles), « en plateforme téléphonique pour des métiers type téléconseillers ».
>> Retrouvez les dernières offres d’emploi Keljob en Bretagne
 

Méditerranée : prestations de services et métiers industriels


Dans le quart Sud-Est, Montpellier et ses environs restent en retrait du dynamisme national en matière d’embauche. François Moret pointe tout de même l’importance du groupe Altrad et ses recrutements réguliers dans le BTP. Christophe Chupin constate lui que c’est plus vers le bassin niçois et Sophia Antipolis que l’activité actuelle de la région est la plus intéressante, « dans les métiers des prestations de services, de l’IT et des nouvelles technologies ». Vers Marseille, l’activité reste portée par l’industrie métallurgique (ArcelorMittal) et aéronautique (Airbus Helicopters), « avec des recrutements en conséquence, du niveau bac à bac +5 ».
>> Retrouvez les dernières offres d’emploi Keljob en Provence-Alpes-Côte d’Azur
>> Retrouvez les dernières offres d’emploi Keljob en Languedoc-Roussillon
 

Nord : le poids de la distribution et du secteur transport-logistique


« La région est marquée par une forte activité des sociétés du e-commerce avec des croissances à deux chiffres qui boostent le recrutement », souligne Bern Terrel. Recrutement de cadres mais pas seulement : en logistique et dans le domaine des transports, les embauches sont continues dans les entrepôts « sur tout l’axe 59-62, depuis la frontière belge jusqu’en Picardie puis en allant vers l’Île-de-France depuis le département 95 et l’aéroport de Roissy », poursuit Bern Terrel. Opérateurs, agents de maîtrise, techniciens bac +2/3 pour des postes intermédiaires et fonctions marketing IT : les opportunités ne manquent pas. Enfin, la région est également marquée par son activité traditionnelle dans l’équipement automobile. « C’est la troisième de France pour ce secteur derrière l’Île-de-France et l’Est », poursuit Bern Terrel. Ce qui se traduit là encore par des embauches en lean manufacturing, supply chain, R&D, mais aussi en production sur des profils moins qualifiés de technicien et d’opérateur.
>>Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Nord-Pas-de-Calais
>>Retrouvez nos dernières offres d’emploi Keljob en Picardie
 
 

La rédaction