Mooc : comment en parler sur son CV ?

Programmes de formation accessibles en ligne et ouverts à tous, les Moocs sont de plus en plus populaires en France, et auprès des recruteurs. Si vous avez suivi ce type de programme, voici quelques conseils pour le mettre en valeur dans votre CV.

« Lorsque je vois apparaître un Mooc sur un CV, il s'agit d'un véritable point d'intérêt sur lequel je vais m'attarder lors de l'entretien d’embauche », constate Jacques Froissant, responsable du cabinet de recrutement Altaïde. Pour Claire Romanet, fondatrice du cabinet Elaee : « cela montre que le candidat est au fait des nouvelles technologies, qu'il essaie de progresser professionnellement… Ce ne sont que des points positifs sur un CV. » À condition bien sûr de l'exploiter correctement.
 

Classez les Mooc dans la rubrique Formation


Pour valoriser votre Mooc comme il se doit, « intégrez-le au premier niveau de lecture dans la rubrique Formation, et pas comme dernière expérience », souligne Claire Romanet. Précisez également l'objet de cette formation et son contexte : volume horaire, dates, certification… « Certains employeurs ou chargés de recrutement en entreprise ne sont pas au fait de ces nouveaux usages. Cela mérite ainsi au moins deux lignes, pas seulement l'intitulé comme on le voit trop souvent », ajoute-t-elle. Sachez ensuite que tous les Moocs n'ont pas la même valeur. « Un Mooc de deux fois trois heures ou un autre de plusieurs mois avec un contrôle continu et des niveaux intermédiaires ne devront pas figurer de la même manière. Inutile donc de lister des Moocs de moindre importance », relève Jacques Froissant.
"Évitez de vous faire passer pour un expert à la suite de la formation." 

Un Mooc ne fait pas automatiquement de vous un expert


D'autre part, évitez de vous faire passer pour un expert à la suite de la formation. Pour Judith Tripard, consultante senior pour le cabinet Clémentine : « sous prétexte que certains candidats ont suivi un Mooc, ils s'autoproclament compétents dans un domaine. C'est le cas par exemple dans l'IT. Avoir suivi un Mooc sur le Big Data ne vous permet pas de vous déclarer ingénieur Big Data. » Autre exemple, un Mooc en community management de trois jours ne fera pas de vous un spécialiste des réseaux sociaux. « Cela ne remplace pas la pratique », insiste Jacques Froissant. D'autant que les recruteurs vous questionneront d'office sur le contenu de la formation. Pas la peine donc d'en faire des tonnes.
 

Pensez aux certifications pour se différencier


Enfin, puisque suivre un Mooc relèvera dans la grande majorité des cas de votre propre chef, essayez autant que possible de pouvoir attester du suivi régulier de la formation. « Certains Moocs délivrent des certificats. Joindre au CV le certificat de réussite de l'examen final peut permettre de se différencier. Sans cela, il est impossible de vérifier l'assiduité réelle », témoigne Judith Tripard. Autre astuce proposée par Jacques Froissant : « certains Moocs font l'objet d'un badge sur LinkedIn. Cela signifie que le candidat a bien reçu la certification. Il s'agit alors d'une très bonne valorisation. » Pensez donc à bien vous renseigner sur la valeur d'un Mooc avant de vous engager… Pour en tirer partie comme il se doit !
 
Lire aussi :

La rédaction