Refaire son CV après 10 ans ou plus dans la même entreprise

À moins d’avoir l’esprit très synthétique, résumer une carrière professionnelle de plusieurs années dans un CV n’est pas une mince affaire. Comment mettre en valeur une longue expérience ? Comment hiérarchiser ses informations lorsqu’on a évolué sur différents postes ? La réponse avec des pros du recrutement.

Soyez concis


Justifier d’une dizaine d’années d’expérience n’octroie pas le droit de faire un document de 5 pages. « Il faut essayer de synthétiser au maximum ses expériences pour que celui-ci n’excède pas deux pages », explique David Britta, directeur opérationnel du cabinet Vitae Conseil.
Si vous avez évolué sur différents postes en interne, l’une des astuces consiste à être succinct sur les expériences de début de carrière et plus détaillé sur les plus récentes. Pour que votre CV ne soit pas trop fouillis, mieux vaut également « sélectionner les postes occupés durant une période significative, soit un ou deux ans au minimum », ajoute Francis Kirschving, directeur du cabinet Objectifs RH.

Identifiez vos points forts


« Les candidats qui ont occupé longtemps le même poste ont la fâcheuse manie de minimiser les compétences qu’ils ont acquises au cours de cette expérience », regrette Francis Kirschving.
Pour évaluer le degré de votre expertise, appuyez-vous sur des éléments tangibles et factuels. Pour un commercial, les mesures de performances telles que les chiffres d’affaires et les marges réalisées sont autant d’indicateurs à prendre en compte. Pour un responsable des achats, la mise en place d’un flux tendu au sein d’un entrepôt est un projet qui en dit long sur ses capacités décisionnelles.
« C’est seulement lorsque le candidat aura pris conscience de ses forces et ses faiblesses qu’il pourra correctement se vendre sur son CV », assure Francis Kirschving. Sachez toutefois que le simple fait d’avoir été fidèle à une entreprise pendant plusieurs années en dit long sur votre personnalité. « Cela reflète que le candidat est stable, loyal et qu’il a su contribuer aux bons résultats de son ancienne entreprise », souligne David Britta.

Sélectionnez vos expériences


Si vous avez occupé plusieurs postes au sein de votre ancienne entreprise, inutile de tous les énumérer dans votre CV. « Il faut sélectionner uniquement ceux qui sont probants par rapport au poste convoité, explique Bernard Cau, dirigeant du cabinet Bernard Cau Consultants. Un opérateur fraiseur qui aurait évolué en interne sur un poste de dessinateur puis de gestionnaire d’équipe doit, par exemple, insister sur ses expériences qui ont trait au management s’il brigue un poste de chef d’atelier. »
Si, en revanche, vous avez occupé le même poste durant plusieurs années, soyez le plus transparent possible. « Il existe de nombreux facteurs qui expliquent qu’un salarié n’a pas pu évoluer, assure Francis Kirschving. Pour ne pas que cet immobilisme effraye les recruteurs, mieux vaut valoriser les avancées qu’on a pu connaître dans son poste. »
Un avis partagé par Véronique Rivalier, consultante-coach au sein du cabinet Profil : « le salarié doit rendre son CV dynamique en expliquant le périmètre de ses missions, les responsabilités qu’on lui a octroyées, les environnements de travail auquel il a du s’adapter, les types de management qu’il a dû mettre en place… »

Soignez la rubrique Formation


Jusqu’à preuve du contraire, les candidats expérimentés ne sont pas dispensés de réaliser une rubrique Formation dans leur CV. Celle-ci doit figurer après la rubrique « expériences professionnelles » et avant la rubrique « divers ».
En plus de vos diplômes, « pensez à ajouter les stages de perfectionnement que vous avez suivis dans le cadre de la formation continue », précise Bernard Cau. Si vous avez participé à une formation de trois jours sur la gestion de conflits, mentionnez-le. Cette information peut donner du poids à votre candidature si vous briguez un poste de chef d’équipe. Pour qu’elle parle aux recruteurs, « expliquez en quelques mots ce que vous y avez appris et sur quels changements elle a aboutit », souligne Francis Kirschving.

Pensez au reste !


« Les personnes qui ont été en poste depuis plusieurs années ont tendance à axer leur CV uniquement sur cette expérience. Or, les loisirs, l’appartenance à une association ou à un club sportif sont autant d’éléments qui méritent d’être valorisés et qui humanisent un CV », estime le directeur d’Objectifs RH.
Même si votre longue expérience au sein de votre ancienne entreprise est la plus significative dans votre carrière, prenez du recul vis-à-vis d’elle. Faites le point sur vos activités extra-professionnelles et choisissez celles qui pourraient apporter une plus-value à votre candidature.

La rédaction