Saint-Gobain veut recruter parmi les festivaliers de Musilac à Aix-les-Bains

Le groupe de distribution de matériaux de construction Saint-Gobain Distribution Bâtiment France va animer un stand au festival Musilac d’Aix-les-Bains, du 13 au 16 juillet 2017, pour recruter ses futurs collaborateurs.

Sting et Justice dans une oreille, la voix attirante d’un recruteur dans l’autre. Certains des 80 000 spectateurs attendus à l’édition 2017 de Musilac, festival pop rock programmé à partir du jeudi 14 juillet à Aix-les-Bains (Savoie), pourraient repartir avec une piste sérieuse d’emploi après être passé sur le strand de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDB France), la filiale du groupe Saint-Gobain spécialisée dans la distribution de matériaux de construction, numéro un du secteur en France. Point P est l’enseigne la plus connue du groupe, qui en compte onze autres (Cedeo, Asturienne, PUM Plastiques, Sfic…) avec 2 000 points de vente dans l’Hexagone.

Chaque jour du festival de 12h30 à 20 heures, des responsables de recrutement de SGDB France seront présents à quelques dizaines de mètres de la grande scène pour tenter de nouer le contact avec de futurs collaborateurs. Le groupe propose des stages, contrats en alternance, et des postes en CDD ou CDI à pourvoir dans la région. « Le but est que les festivaliers se rappellent de nous et retiennent que nos enseignes sont à la recherche de profils », explique Sophie Robin, chef projet développement RH chez Saint-Gobain Distribution Bâtiment France.

"Si on ressent des atomes crochus avec nos valeurs - la solidarité, l’intégrité, l’envie d’apprendre, le sens client, l’esprit d’équipe - ce sera gagné. On veut montrer notre vrai visage avec une manière de recruter informelle et sympathique."

Une opportunité pour les profils atypiques


La gamme des métiers pratiqués chez SGDB est très large, du commerce à la logistique, en passant par le marketing et la finance. Le type de profil recherchés aussi. SGDB n’a pas de fiches de poste précises à proposer aux festivaliers. Elle veut d’ailleurs profiter de cet événement pour rencontrer des personnes qu’elle ne reçoit pas d’habitude. « C’est l’occasion pour nous de nous confronter à des profils qui ne correspondent pas au cadre strict de la base de nos offres. On va constituer une liste de personnes intéressées pour être recontactées par Saint-Gobain. Nous ne nous sommes pas fixés d’objectifs. Notre volonté est de montrer que nous recrutons. » Cibler les jeunes ne figure pas parmi les objectifs affichés.

 

Recrutement tendu dans la région


C’est la première fois que l’entreprise tente ce type d’expérience. Elle vise Musilac pour deux raisons. La première est géographique : le recrutement est tendu dans la région Auvergne Rhône-Alpes. La seconde est presque psychologique. « Le contexte du festival permet aux personnes de se dévoiler plus facilement, espère Sophie Robin, qui recrute habituellement dans des salons emplois locaux ou auprès d’écoles partenaires. Si on ressent des atomes crochus avec nos valeurs - la solidarité, l’intégrité, l’envie d’apprendre, le sens client, l’esprit d’équipe - ce sera gagné. On veut montrer notre vrai visage avec une manière de recruter informelle et sympathique ».

 

« On va rechercher une personnalité plus qu’une compétence »


 « L’intérêt est de présenter nos métiers de manière générale pour que la personne puisse évaluer elle-même le contexte et les missions possibles pour elle, précise Sophie Robin. On va rechercher une personnalité plus qu’une formation, une compétence ou un aspect technique. L’absence d’expérience dans le BTP n’est pas grave si on sent que la personne est motivée ». Le groupe anime lui-même trois centres de formation à ses matériaux pour ses collaborateurs. Le message qu’elle adressera aux festivaliers est celui de son slogan : Il y a forcément un métier pour vous chez nous.

 
Consultez les offres d'emploi sur Keljob

 

La rédaction