Une formation gratuite à l'entreprenariat s'ouvre pour les chercheurs d'emploi corses

Les trois associés de la société C-Yrnos proposent une formation à l'entreprenariat pour créer et pérenniser son activité. Des places sont encore à prendre.

Vous ne trouvez pas d’emploi en Corse ? Créez le vôtre. Jérémy-Antoine Guerni, Philippe Chiorboli et Jacques Thibault Costa, les cofondateurs de la société de conseil C-Yrnos, lancent  le programme de formation gratuite à l’entreprenariat Emancipa Corsa. Il débutera le 14 octobre dans les locaux de la mairie de Monticello, située en Haute-Corse.  « Nous recherchons encore une dizaine de personnes  pour compléter l’effectif 2015-2016 », indique Jérémy-Antoine Guerni, qui privilégie les profils âgés entre 18 et 35 ans.
Jusqu’à fin décembre, les candidats retenus pour la cohérence de leur projet plancheront sur leur business plan, leur stratégie de communication et recevront des conseils pour trouver des financements.  Les trois associés, qui possèdent des compétences complémentaires en marketing et business, animeront les séances théoriques et les ateliers du mardi au jeudi.
 

Un suivi assuré jusqu’en mai 2016              


Pour conclure chaque semaine, un rendez-vous individuel est fixé tous les vendredis avec un tuteur pour identifier et résoudre les difficultés rencontrées par les participants. « Nos mentors  bénévoles, qui connaissent la réalité du terrain, leur donneront des conseils pratiques pour les aider à monter leur boîte », avance Jeremy-Antoine Guerni.
L’entrepreneur poursuit : « Notre objectif, c’est de mettre en relations les bénéficiaires du programme avec leurs futurs clients, pour leur permettre d’avoir une activité rentable d’ici  l’an prochain.»  À partir de janvier, les candidats quitteront les bancs de la formation et seront accompagnés à distance jusqu’en mai 2016 par les créateurs d’Emancipa Corsa et leurs tuteurs. « Ils pourront nous appeler pour peaufiner leurs démarches et mettre toutes les chances de leur côté », conclut Jérémy-Antoine Guerni. 

La rédaction