Les dernières offres d'emploi

Charpentier h/f


Mécanicien talentueux (h/f)


Chef de central h/f


Technicien chargé de chantier h/f


Menuisier agenceur (f/h) h/f


Voir toutes les offres d'emploi à Cholet

Données utiles sur l'emploi à Cholet

315
offres d'emploi
1 774 €
salaire brut mensuel
54 181
habitants

Le top entreprises

Le marché du travail à Cholet

La ville de Cholet a le taux de chômage quasiment le plus bas du pays : il est de 7 %. La population, regroupant 54 000 personnes, est active à 40 % dans cette zone du Maine-et-Loire. Cholet est réputée pour s’être toujours relevée de ses cendres, malgré les révolutions et les guerres, notamment celles de Vendée qui firent des ravages. Les plans du XIXe siècle font découvrir des maisons de fonctionnaires, de négociants et de tisserands essentiellement. En effet, à l’époque, les entreprises de filature et de tissage, les blanchisseries marquent le paysage industriel de la ville. Au début du XXe siècle, la mécanisation a réduit de nombreux travailleurs au chômage, qui se sont reconvertis dans la chaussure. Mais il subsiste des traces de ce passé textile (le lycée de la mode, le musée du textile et de nombreux magasins d’usine par exemple) encore actif de nos jours : certaines marques de prêt-à-porter sont implantées à Cholet.

Mais c’est l’arrivée de l’usine Michelin, producteur de pneumatiques, qui participa surtout à l’expansion de la ville. D’autres entreprises de grande taille sont implantées à Cholet, comme Charal, spécialiste en viande, ou Nicoll qui conçoit des accessoires en plastique. Le secteur électronique est représenté par la société Thales et la puériculture par l’entreprise Dorel. Chez Nadia, on fabrique les panneaux de circulation routière. En réalité, c’est dans le secteur tertiaire que Cholet peine à procurer des emplois.

En outre, la fibre commerciale peut trouver sa voie avec deux ensembles de magasins, l’un dans le centre-ville, l’autre en périphérie.