Réagir

Ces chiffres 2017 qui vont vous redonner confiance pour votre recherche de job

La confiance est un élément primordial dans la réussite d’une recherche d’emploi. Et, à la rentrée 2017, il y a de nombreuses raisons d’avoir confiance.

Que vous cherchiez un job ou que vous souhaitiez en changer, la rentrée est, cette année plus que jamais, synonyme d’un marché de l’emploi très dynamique. La conjoncture économique est restée favorable à l’emploi au 2e trimestre 2017, d’après les derniers chiffres du ministère du Travail (DARES)*. L’emploi salarié privé accélère avec la création 91 700 postes. Cette bonne santé reflète la croissance du PIB français, soit +0,5 % pour le troisième trimestre consécutif. L’embellie touche tous les secteurs, mais en particulier les services marchands hors intérim.

"Le cercle vertueux devrait toutefois se poursuivre dans les mois à venir. Le taux d’activité (+0,5 %) au 2e trimestre a atteint son niveau le plus haut depuis 1975."

Salaires en hausse de +1,3 %

En un an, 291 900 nouveaux emplois ont vu le jour (+1,5 %). « Ces créations nettes d’emploi ont ainsi annulé plus de 90 % des destructions d’emploi enregistrées sur la période 2008-2014 », indique le ministère. Les créations d’emploi s’améliorent dans les services marchands hors intérim (52 300 postes) et dans l’intérim (27 700 postes). Le secteur de la construction connaît aussi un deuxième trimestre de hausse (5 400 postes). Il faut dire que le secteur avait particulièrement souffert.

Niveau salaire, les indicateurs sont aussi au vert. Les données provisoires du 2e trimestre montrent une hausse (+1,3 %) de la rémunération moyenne dans les entreprises de 10 salariés. Dans le même temps l’inflation ralentit (+0,7 % en glissement annuel), ce qui constitue une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des salariés. Le salaire mensuel de base accélère (+0,6 %) plus vite que la productivité du travail.

 

Des embauches pour des contrats plus durables

Pour achever de motiver les chercheurs d’emploi, la durée moyenne des contrats signés a tendance à s’allonger. Les embauches en CDI (+12,2 % sur un an) ont augmenté nettement au 2e trimestre. Les CDD de plus d’1 mois (+4,5 %) ont pris le même chemin. Selon le ministère, les entreprises auraient anticipé la fin du dispositif embauche PME  le 30 juin 2017, et embauché davantage en avance pour profiter de la mesure.

Le cercle vertueux devrait toutefois se poursuivre dans les mois à venir. Le taux d’activité (+0,5 %) au 2e trimestre a atteint son niveau le plus haut depuis 1975. Le taux d’emploi (+0,5 %) a aussi enregistré son niveau le plus élevé depuis 1980. Les chefs d’entreprises se montrent optimistes, ce qui devrait les inciter à recruter.

*Source INSEE Dares Acoss. Le tableau de bord trimestriel sur la conjoncture française synthétise les principales données économiques les plus récentes de la situation du marché du travail et de l’emploi (France hors Mayotte). Dernière publication le 6 septembre 2017.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères