1
réaction

Comment les employés perdent 1 heure de travail par jour sur leur smartphone

Le meilleur ennemi de la productivité des employés tient dans la paume de leur main. Une récente étude américaine révèle que nous perdons environ 5 heures de travail par semaine en utilisant notre smartphone pour motifs personnels au bureau.

Difficile d’être productif sans être concentré sur son travail. Les employés admettent passer 56 minutes par jour au travail sur leur smartphone pour des motifs non professionnels. Cela représente environ 5 heures de travail perdues par semaine, a calculé le cabinet RH OfficeTeam dans une étude récente*. S’ils ont bien conscience du phénomène, les managers en sous-évaluent l’ampleur. Ils estiment que les membres de leur équipe y consacrent 39 minutes par jour.

"58 % salariés interrogés expliquent utiliser souvent leur smartphone pour accéder à des sites bloqués par leur employeur."

Un bon moyen pour contourner le filtre des entreprises

Il y a comme un décalage entre managers et collaborateurs. Alors que la majorité (62 %) des N+1 imaginent que leurs subordonnés passent leur temps sur les réseaux sociaux, en réalité c’est la réponse à des mails personnels qui arrivent en tête (30 %). Une activité envisagée que par 28 % des managers. Mais les chefs ne sont pas complètement à côté de la plaque car les réseaux sociaux arrivent juste derrière avec 28 % des employés qui avouent s’y rendre avec leur smartphone.

58 % salariés interrogés expliquent utiliser souvent leur smartphone pour accéder à des sites bloqués par leur employeur. Quand les employeurs restreignent l’accès à internet, ils sont 52 % à le faire selon l’étude, ils visent en priorité les réseaux sociaux (39 %), puis les sites de divertissement (30 %), de shopping (27 %) et d’actualités sportives (23 %).

 

Le smartphone, outil rêvé des procrastinateurs

Utiliser son smartphone sans raison professionnelle constitue une manière plus pratique et plus discrète de procrastiner. L’employé n’a pas besoin d’effacer son historique pour couvrir ses traces, ni de s’inquiéter que son manager ne le découvre d’un seul regard sur l’écran. 9 % des employés y regardent le sport, 6 % jouent à des jeux, 5 % effectuent des achats en ligne et 3 % regardent des sites de divertissement.

*L’étude a été menée en 2017 par le cabinet OfficeTeam auprès de 300 employés aux États-Unis, âgés de 18 ans et plus, et auprès de 300 managers employés dans des sociétés de 20 salariés et plus aux États-Unis.

Vos réactions (1 Réaction)

  • Virginie

    Rocbaron Mme

    reaction sondage

    Je me permets de vous écrire ce courrier afin de réagir auprès des futurs recruteurs comme quoi la période de septembre est plus accessible aux demandeurs d'emplois, je pense qu'il n'y a pas de réelles périodes pour pouvoir un emploi malgré le nombres de personnes dans mon cas car les employeurs devrait se fier pas au curriculum ce n'est qu'une façade mais à la réelle personne que vous êtes après un entretien d'embauche, par les compétences et qualités professionnelles sur le terrain et non pas une simple lecture.

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères