4
réactions

CV : comment bien organiser sa rubrique Formation

On a dû souvent vous le dire, les recruteurs Français adorent s’attarder sur la partie Formation du CV des candidats. Nos experts vous livrent donc quelques astuces pour comprendre comment mieux rédiger cette rubrique, que vous soyez jeune diplômé ou plus expérimenté.

« La culture française est empreinte de cartésianisme et on aime voir une logique dans les parcours », observe Philippe Arsac, responsable du cabinet de recrutement EuroWin Consulting Group. Et ça commence par la rubrique Formation de votre CV… Une bonne raison donc de soigner sa présentation, pour qu’elle soit en cohérence avec votre parcours et le poste recherché.

En tête de CV pour les jeunes diplômés

Par tradition, plus le candidat est jeune, plus la rubrique Formation remonte haut dans la page. « Un CV est un document relativement codifié et l’ordre des rubriques permet au recruteur de savoir d’emblée à qui il a affaire, rappelle Christelle Capo-Chichi, auteure du guide Rédiger un CV ou une lettre de motivation sans diplôme ni expérience. Ainsi, si vous êtes jeune diplômé, la rubrique Formation doit apparaître avant l’expérience professionnelle, car c’est le niveau et la qualité de vos diplômes que regardera en premier lieu le recruteur. » Mais certains pros des RH plaident, eux, pour un ordre Expérience professionnelle puis Formation, histoire d’insister sur les compétences professionnelles déjà acquises. À vous de choisir la formule qui colle le mieux à votre profil.

Pour ce qui est de l’organisation à l’intérieur de la rubrique, la règle est simple : inscrire le dernier diplôme obtenu et remonter jusqu’au baccalauréat, sans oublier d’inscrire la date, le nom et la ville de l’établissement. « Bien sûr, un jeune valorisera d’emblée son diplôme s’il est prestigieux, observe Philippe Hemmerlé, directeur du cabinet de conseil CVFirst. Mais même sans, il faut soigner cette rubrique. Beaucoup de jeunes, moins diplômés, commettent l’erreur de négliger cette dimension

CV : comment bien organiser sa rubrique formation"Le candidat doit éviter de fournir un catalogue à la Prévert qui nuira à sa candidature. Il faut se montrer parcimonieux sur ce que l’on met en avant de soi."

Professionnels expérimentés : n’oubliez pas de faire vivre la rubrique Formation

Pour les candidats plus expérimentés, la gageure est tout autre. « Après cinq ans de vie professionnelle, la formation initiale passe souvent derrière l’expérience professionnelle, indique Philippe Hemmerlé. Dans cette partie, il s’agit de rappeler les grandes lignes de sa formation initiale tout en pensant à “moderniser” l’intitulé de ses diplômes. La plupart des baccalauréats ont changé d’appellation, par exemple. »

Mais il serait dommage d’en rester là. « En France, même s’il est encore bien vu d’avoir une formation de haut niveau jeune, en particulier s’il s’agit d’une grande école, les diplômes acquis par la suite ont toute leur valeur et ils sont davantage appréciés aujourd’hui, poursuit Philippe Arsac, notamment sous l’influence des pays anglo-saxons avec les formations de type MBA. »

Mais sans parler de MBA, trop de candidats s’en tiennent aux diplômes obtenus pendant leurs études et oublient de valoriser la formation continue. « Pour être percutants, tous les candidats doivent montrer le maximum d’interaction entre la formation et la pratique, explique Kevin Zarka, consultant au cabinet Hunton Lewis. »

Les candidats peuvent même aller encore plus loin pour rassurer un employeur sur leur niveau de formation. Philippe Hemmerlé invite ainsi les candidats à souligner les certifications obtenues au fil de la carrière. « Il n’y a pas de règle et elles peuvent être indiquées avec les expériences professionnelles ou dans un cartouche à part, explique-t-il. Mais elles doivent apparaître comme de véritables mots-clés dans un CV. Un recruteur veut se sentir hyper-sécurisé. Et pour lui, des certifications sont comme des assurances-vies. »

Un dernier conseil pour tous : éviter d’en faire trop. « Le candidat doit éviter de fournir un catalogue à la Prévert qui nuira à sa candidature, insiste Philipe Arsac. Il faut se montrer parcimonieux sur ce que l’on met en avant de soi et de ses compétences et, quelle que soit son expérience, ne jamais perdre le fil directeur de son parcours par rapport au poste convoité. »

Vos réactions (4 Réactions)

  • Yapluka

    Tout dire ?

    Je suis en recherche d'emploi depuis plus de deux ans.
    Diverses circonstances sur lesquelles je passerai ici font que je ne peux actuellement prétendre qu'à des postes de type manutentionnaire, préparateur de commandes, opérateur de saisie par exemple.
    Pourtant j'ai obtenu jadis un diplôme d'ingénieur et j'ai suivi au cours de ma vie professionnelle diverses formations pour reconversion de niveau bac+2 minimum.
    Je me suis rendu compte que mentionner ces formations troublait voire inquiétait la plus part des recruteurs.
    Je ne fais plus figurer ces diplômes sur mes CV tout en veillant à la plus grande cohérence possible. Ai je tord ?
    Certains conseillers (Pôle Emploi ou autres) sont de mon avis, d'autres non.
    Qu'en pensez vous ?

  • eva

    cv sans expérience pro

    comment faire si on n'a pas d'expérience professionnelle? que faut-il mettre alors dans la rubrique compétences?

  • orley

    mecanicien

    reclamation

    la plupart du temps dans vos aides a la rédaction d'un CV. vous faites allusions a 5 ans d’expérience et pour ceux qui n'ont eu que quelques mois c'est quoi le conseil? et dans mon pays il n'y'a pas que les francais comme recruteurs.

  • Claire ADEGNIKA

    Gestionnaire des Ressources Humaines Indépendante

    en réponse à : orley

    Que fait le candidat lorsqu'il n'a pas le nombre d'années d'expérience requis

    Il ne faut pas paniquer mais tenter sa chance surtout lorsque 'on n'est pas si loin du nombre d'années d'expérience demandées. Si votre dossier est présélectionné, vous pourriez expliquer au recruteur ce que vous avez fait pendant vos expériences. Il faut déjà le mentionner dans le CV et sait-on jamais, vous pourriez convaincre !

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères