Réagir

10 conseils pour réussir ses entretiens téléphoniques

Votre CV a retenu l’attention du recruteur. Il a décidé de vous rappeler. C’est une première victoire ! Mais attention, les recruteurs utilisent de plus en plus les entretiens téléphoniques pour affiner rapidement leur sélection. Les candidats qui échouent, sont éliminés. Voici donc nos 10 conseils pour réussir au mieux vos entretiens téléphoniques.

1. Choisissez le moment et l’endroit

Le recruteur préférera vous appeler sur votre mobile pour avoir plus de chances de vous joindre. Si vous êtes en voiture ou au supermarché, n’hésitez pas à lui demander de vous rappeler dans une heure. Vous devez être parfaitement à l’aise pour répondre à ses questions. Si vous êtes en ville, les salons des hôtels offrent souvent des endroits calmes, propices à ces conversations.

2. Écoutez attentivement les premiers mots

Souvent, le recruteur se présente rapidement et débute les premières questions. Ne manquez pas le nom de l’entreprise et le poste à pourvoir. Ces informations sont clés pour adapter vos réponses. Demandez-lui de répéter si vous n’avez pas bien compris. Et si vous ne vous souvenez pas de l’offre, essayez de repousser l’entretien, le temps de la retrouver.

3. Restez concis

Les premiers échanges reposent souvent sur des questions courtes pour vérifier des points factuels : votre disponibilité, vos diplômes, votre expérience, votre mobilité géographique, vos prétentions salariales… Répondez-y rapidement mais très précisément.

4. Surveillez votre langage

L’échange au téléphone est souvent plus direct, plus convivial qu’en face à face. Restez donc très vigilant pour ne pas utiliser, au fil de la discussion, un langage trop familier. Vous devez vous exprimer comme vous le feriez avec un client. Vous ne parlez pas à un ami !

5. Montrez votre motivation

Cet entretien a pour but de valider les informations pratiques et de tester votre motivation. Soyez dynamique et enthousiaste. Votre motivation doit apparaître fortement. Surtout ne soyez pas nonchalant. Au téléphone, l’effet est souvent désastreux.

6. Préparez-vous à tout

Le recruteur peut utiliser cet entretien pour vous mettre en situation. Il peut vous poser une ou deux questions en anglais, vous demander de lui vendre un nouvel abonnement à un opérateur de téléphone mobile… Ne vous laissez pas déstabiliser et répondez avec calme, clarté et assurance.

7. Vendez votre CV

Ne perdez jamais l’objectif de cette conversation. Le recruteur effectue une présélection en vue des entretiens physiques. Utilisez donc ce moment pour mettre en valeur les points forts de votre CV. C’est le moment ou jamais.

8. Concluez votre entretien

Il est souvent difficile de conclure une conversation. Une formule du type « Merci beaucoup pour votre appel. Surtout n’hésitez pas à me rappeler pour toute question et sachez que je serai très heureux(se) de pouvoir vous rencontrer pour discuter plus longuement de ce poste » permet de se quitter en évoquant la prochaine étape

9. Souriez

Tous les formateurs en marketing téléphonique vous le diront. Le « sourire » passe au téléphone. Si vous souriez, votre voix sera plus agréable, votre débit plus détendu, votre élocution plus claire…Faites-leur confiance et forcez-vous à sourire… Cela fonctionne !

10. Soignez votre message d’absence

Le recruteur tombera peut-être sur votre messagerie. Anticipez cette situation avec un message « professionnel ». La musique, les imitations, les messages codés…sont sûrement originaux… mais à éviter dans le cadre de sa recherche d’emploi. La première impression reste capitale.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères