Réagir

Les 4 points à vérifier avant d'envoyer une candidature

Vous vous apprêtez à envoyer une candidature ? Surtout pas de précipitation. Prenez quelques minutes pour vous assurer qu’il ne manque rien. Keljob dresse pour vous la check-list des indispensables pour se faire repérer par les recruteurs.

1 L’essentiel : les mots-clés

Avez-vous bien réutilisé les mots-clés figurant dans l’offre d’emploi ? Il est primordial que le vocabulaire utilisé dans votre candidature corresponde à celui de l’offre d’emploi.

Par exemple, pour l’offre suivante : Recherche ingénieur d’études aimant le travail en équipe, ayant une grande capacité d’écoute et d’analyse et justifiant d’une expérience de 5 ans au sein d’une SSII, les mots clés seront : « travail en équipe », « capacité d’écoute et d’analyse », « SSII », etc.

Veillez également à ce que l’intitulé de poste figurant sur l’annonce soit le même que celui que vous avez écrit sur votre CV. Enfin, pensez à « valoriser, au sein de la lettre de motivation, les compétences que le recruteur met en avant dans son offre », explique David Britta, directeur opérationnel RH du cabinet de recrutement Vitae Conseil. Par ailleurs, si vous postulez auprès d’un cabinet de recrutement généraliste, enlevez de votre lettre de motivation le jargon trop technique.

 

2 Une dernière relecture sur le fond ET la forme

Votre candidature est-elle claire ? D’abord, sur le fond… Imprimez puis relisez une dernière fois votre CV et votre lettre de motivation et traquez les éventuelles fautes d’orthographe, coquilles, erreurs de syntaxe et abréviations. Si vous n’avez pas une bonne plume, « ne prenez pas de risque, conseille David Britta. Utilisez des mots simples, des phrases courtes et soignez votre ponctuation. » Le mieux c’est de faire relire votre candidature à quelqu’un de votre entourage même si vous n’avez changé que quelques éléments à votre trame habituelle. Et gardez en tête que « sur les postes qui requièrent des compétences rédactionnelles, envoyer une candidature truffée de fautes d’orthographe est rédhibitoire. » D’autre part, sur la forme… Prenez du recul sur votre CV et demandez-vous si le recruteur pourra facilement identifier vos compétences-clés. Facilitez-lui la tâche. Pensez, par exemple, à quelques astuces typographiques : mots-clés mis en gras, interlignage suffisant, couleurs sobres, marges conformes…

 

3 Vérification des pièces jointes

Important : le format de votre CV et lettre de motivation doit être lisible par tous types d’ordinateur. Si votre CV a été réalisé avec un logiciel de mise en page, et non de traitement de texte, vérifiez que vous l’avez bien enregistré au format PDF. Dans tous les cas, privilégiez les formats Word ou PDF, en évitant d’enregistrer vos documents dans une version trop récente de type « .docx ». De même, nommez correctement vos fichiers. Le recruteur doit comprendre dès le premier coup d’œil ce qu’ils contiennent. Votre CV peut par exemple s’appeler « CV + Prénom + Nom + fonction du poste ».

 

4 Le mail d’accompagnement

Pour accompagner votre candidature, vous devez écrire un préambule dans le corps du mail. L’objectif étant d’introduire votre CV et lettre de motivation et d’expliquer les raisons qui vous poussent à les envoyer. Pas la peine d’en faire des tonnes : soyez sobre, bref mais efficace. « Indiquez le poste que vous visez, la référence de l’annonce, mentionnez les pièces jointes et terminez par une formule de politesse qui prend la forme d’une invitation à se rencontrer », résume le directeur de Vitae Conseil. En dessous de votre signature, pensez à glisser vos coordonnées complètes : adresse, numéro de téléphone, liens de vos profils Viadeo…

Bien évidement, bannissez de votre mail les smileys et autres icônes fantaisistes qui ont uniquement leur place dans vos correspondances personnelles. De même, les enrichissements typographiques (soulignés, mises en gras, italiques…) ne sont pas forcément les bienvenus. Si le destinataire de votre courriel lit ses mails en format brut, ces détails visuels passeront à la trappe.

Enfin, la formulation de l’objet du mail doit être efficace. Evitez les trop classiques « Candidature ingénieur » ou « Recherche poste ingénieur ». L’intitulé doit être « précis, concis et doit contenir la référence de l’offre », insiste David Britta. Surtout si vous postulez au sein de grandes structures, habituées à utiliser des logiciels de recrutement pour trier les candidatures qu’elles reçoivent.

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères