7
réactions

Objet du mail de candidature : les meilleurs et les pires exemples

Pour taper dans l'œil des recruteurs dès l'objet du mail, certains candidats ne manquent pas d'inspiration. Si plusieurs stratégies peuvent se révéler payantes, d'autres sont totalement contre-productives. Zoom sur les bonnes et les mauvaises pratiques.

L'objet de mail audacieux : un moyen de sortir du lot

Sylvain Massebeuf, directeur senior chez Page Personnel, apprécient les profils qui osent faire preuve d'audace. « Une candidate a indiqué un jour dans son objet de mail "Votre future assistante de direction". Ce côté un peu culotté va tout de suite marquer les esprits. » Attention toutefois à poursuivre dans ce style culotté, car pour Cyril Capel, directeur associé du cabinet CCLD recrutement, « l'inverse traduirait un manque de cohérence et ferait passer votre candidature à la trappe. » Une arme à double tranchant donc, à manier avec habileté.

"Il faut bannir les mots seuls comme candidature, demande d'emploi, CV ou bonjour, qui n'ont aucune utilité." 

Commerciaux : méfiez-vous de votre approche trop… commerciale

Comme l'indique Stéphanie Lelièvre, chargée de recrutement pour le cabinet H3O, attention à ne pas se tromper de message dans l’objet du mail. « Une fois, un commercial nous a envoyé "Recruter un senior pour le prix d'un junior". Dans ce cas, la personne se vend comme un produit. Ce message n'est pas du tout vendeur et le contre-effet est immédiat. »

 

Vous avez un contact dans l'entreprise ? Jouez-en !

Réseaux sociaux, coup de fil aux anciens employeurs… À l'heure où les recruteurs multiplient les vérifications, servez-vous de votre réseau dès l'objet du mail, conseille Sabine Parisis-Herrmann, responsable RH chez Kompass International. « Il est de bon ton de préciser une personne contact en indiquant "De la part de" et d'ajouter le titre de la fonction visée. La cooptation est un vrai plus aujourd'hui. »

 

Le candidat désespéré ? Une posture qui fait peur

Autre attitude contre-productive, assure Cyril Capel, « jouer le candidat désespéré : "Juste un CV de plus ?", "Merci pour la réponse", "Encore une bouteille à la mer"… Nous allons d'office avoir un a priori négatif. » Le recrutement est un jeu de séduction. Or, le désespéré ne séduit personne. « D'autant que ce genre d'objet de mail signifie que le candidat n'a pas de réponse d'autres entreprises. Pourquoi nous séduirait-il alors ? »

 

Évitez de vous faire passer pour un autre

Pour attirer l'attention, certains candidats n'hésitent pas à essayer de se faire passer pour quelqu'un d'autre. « Celui qui va écrire TR comme transférer, RE ou personnel… C'est ce que j'appelle l'arnaqueur. Les recruteurs n'apprécient pas ce genre d'attitude. Cela ressemble à du mailing, à un spam. Le candidat n'est pas authentique dans sa démarche », garantit Cyril Capel.

 

L'objet de mail vide : un comportement à proscrire

Puisque les mails sans objet ne répondent à aucune demande particulière, ils ne seront pas ouverts en priorité, comme le confirme Sabine Parisis-Herrmann. « Nous ne savons pas comment les catégoriser. C'est bien souvent ceux que nous ouvrons en dernier, parfois deux semaines après. » Il est souvent déjà trop tard ! « Il faut également bannir les mots seuls comme candidature, demande d'emploi, CV ou bonjour, qui n'ont aucune utilité. » Pensez à toujours bien inscrire le titre de la fonction qui vous intéresse.

Vos réactions (7 Réactions)

  • Phil

    Se vendre ? Non ! Proposez ses services

    "Se vendre" est une expression qui fait penser à un marché aux esclaves. Nous devons remplacer ce langage de marketing, puisque nous sommes des personnes, par un langage commercial :
    "échange compétences, savoir-faire, savoir-être, expériences et connaissances contre rémunération".
    D'accord, c'est plus long.
    Le recruteur n'achète pas, ce n'est pas une transaction unique, il investit dans un profil qui correspond à un besoin. Au candidat d'y répondre en démontrant qu'il a les capacités demandées

  • Eric BARTOUX

    TONNELIER, MENUISIER POSEUR

    difficult

    Vos conseils peuvent être très bons, mais actuellement et pour un "ouvrier" difficile d'inventer des "motivations" alors que vous avez un métier, vous être tres bon manuel et surtout vous voulez du travail.
    Qui me conseillera pour dire "avant tout je désire du travail car je suis bon dans tous les métiers filières bois et maintenant alu et PVC" dire "le meilleur" me semble orgueilleux.

  • Sandy

    Chargée de mission

    en réponse à : Eric BARTOUX

    Ouvrier, les motivations existent aussi

    Eric,
    en tant qu'ouvrier vous pouvez mettre en avant qqchose du style : mes différents employeurs ont souligné/apprécié ma conscience professionnelle, mon goût pour le travail bien fait, ma capacité à bien gérer mes chantiers et à contenter à la fois l'entreprise et les clients.
    C'est tout ce qu'on attend d'un ouvrier : un savoir faire, mais aussi un savoir être avec la clientèle.
    Bonne chance pour votre recherche

  • Teheme

    Comptable

    Hypocrisie

    Le choix d'un candidat restera toujours aribitraire. Vous êtes bon pour le poste et on ne vous prend pas. Vous n'êtes pas à la hauteur et on vous prend. Dans le 1er cas votre savoir faire opérationnel aurait dépassé celui de votre chef futur, pas dans l'autre : la forme de votre Cv y aurait elle change quelque chose pas sur

  • pen007

    chef de quart logistique dans le catering aerien Doual'air Cameroun

    pour l'authtenticite et l'audace:d'accord

    un professionnel est un professionnel et sur le marche de l'emploi de l'emploi on doit se vendre ,non pas comme des bijoux de pacotille ,mais comme des competences qui feront des entrees

  • Albertine

    Et au final il faut mettre quoi alors en objet de mail ?

    En ce qui me concerne, je met habituellement "Candidature à un poste de ***".

    Je ne vois quoi mettre d'autre, même après avoir lu cet article.

    "Votre future ***", franchement... le style "ça passe ou ça casse" ne me ressemble pas du tout...

    Cacher son tempérament, type prudent, timoré, tout le temps derrière un masque d'extraversion, de confiance en soi frisant l'arrogance par exemple, cela n'a rien de sain.

    En effet, s'il est vrai qu'en recherche d'emploi, il faut savoir (un peu) jouer la comédie, le simple bon sens implique de ne pas dépasser certaines limites, du moins j'ose espérer : à terme, tout se voit.

    Pour être choisi, et gardé, l'honnêteté dans sa démarche et l'expression de soi est incontournable.

    Qu'en pensez-vous ?

  • pen007

    chef de quart logistique dans le catering aerien Doual'air Cameroun

    en réponse à : Albertine

    pour l'authtenticite et l'audace:d'accord

    un professionnel est un professionnel,et les raisons qui motivent son recrutement sont ces competences,il doit donc se presenter sous son vrai jour,fut elle une demarche commercial,nous sommes sur le marche de l'emploi des produits,et nous devons nous vendre.

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères