47
réactions

Pourquoi les recruteurs ne rappellent pas ?

« On vous recontactera », ils disent tous ça à la fin de l’entretien. Et trois jours, trois semaines, voire trois mois plus tard, toujours rien. Impolis, les recruteurs ? C’est plus compliqué que cela. Pour cinq raisons possibles.

Parce qu’ils sont débordés

Il faut se mettre à leur place, parfois. « Savez-vous qu’un recruteur peut recevoir 1 000 candidatures pour un même poste ? observe Alain Gavand, responsable d’un cabinet de recrutement et de management de ressources humaines. À moins de proposer un profil rare sur un marché pénurique, il est peu courant de recevoir une réponse. »

Ce qui ne signifie pas que votre candidature a fini à la poubelle : souvent, elle est ajoutée à une CVthèque pour de futurs postes à pourvoir. « Quoi qu’il en soit, la plupart des entreprises sont équipées de logiciels qui expédient une réponse automatique avertissant le candidat que, passé un certain délai sans réponse, il n’a pas été retenu, confirme Laurent Rodriguez, ancien recruteur chez Lactalis. Après, vu le volume de mails à traiter, il peut y avoir des bugs ou des oublis. »

"Certains managers repoussent aussi leur décision dans l’attente du candidat idéal..."

Parce que qu’ils ne savent pas toujours quoi dire

Il faut le rappeler : les recruteurs ne sont souvent que des intermédiaires. « Dans certains cas épineux, le choix se réduit à une short-list de deux ou trois candidats tous excellents, poursuit Alain Gavand. Dès lors, l’approche devient moins rationnelle et très, très subjective. » Cas classique : un manager a préféré tel candidat pour une simple question de "feeling". Comment l’annoncer à ceux qui ne sont pas retenus ? Malgré toute sa bonne volonté, la transparence du recruteur a des limites.

Parmi les autres cas de figures courants, il se peut aussi que le profil recherché change en cours de recrutement ou que l’entreprise ait finalement choisi un candidat en interne. Il arrive, même, que le recruteur ne soit pas d’accord avec le choix définitif. Autant d’éléments qu’il gardera plutôt pour lui. Et expliquant qu’il préfère parfois vous envoyer un mail sibyllin plutôt que de vous rappeler…

 

Parce qu’ils n’ont (toujours !) pas choisi

En entretien, le recruteur a précisé que le poste était à pourvoir "rapidement". Or, depuis deux mois, vous n’avez reçu aucune nouvelle. Classique ? « Ces délais sont souvent mal acceptés par le candidat parce qu’ils sont mal compris, concède Alain Gavant. Il m’est déjà arrivé de prendre jusqu’à huit mois pour un poste de directeur d’usine. » En cause : l’ouverture obligatoire soudaine du poste à des salariés en interne par exemple peut sérieusement ralentir le processus. Certains managers repoussent aussi leur décision dans l’attente du candidat "idéal". Rôle ingrat - mais avoué - des recruteurs pendant ce temps : garder les valeureux candidats à portée de main.

 

Parce qu’ils n’aiment pas annoncer de mauvaises nouvelles

Ne pas recevoir de réponse type après une candidature spontanée passe encore. Mais déjà moins quand on s’est déplacé... « Tout candidat non retenu après un entretien a légitimement droit à un feedback », insiste Alain Gavand. Mais le consultant reconnaît volontiers que la tâche n’est pas toujours aisée. « Si un candidat a démontré des lacunes trop importantes pour le poste, on peut avoir peur de le déstabiliser. » De là à zapper le malheureux ? C’est humain… parfois. « Nombreux sont les responsables pour qui annoncer une décision en soi est difficile, analyse Claude Saurel, consultant en ressources humaines et auteur du livre Annoncer une décision difficile. Selon le profil psychologique de l’intéressé, l’annonce de la décision est vécue légèrement ou plus lourdement. » Étymologiquement, le verbe « décider » vient du latin decidere qui signifie trancher. Sauf que parfois, on préfère y couper…

 

Parce qu’ils vous ont peut-être… oublié

On doit l’anecdote à Laurent Rodriguez qui sait de quoi il parle. Récemment embauché comme adjoint au responsable recrutement chez Groupama, il a bien failli ne pas avoir le poste. « Il m’est déjà arrivé d’être relancé par un bon candidat que j’avais oublié, confesse-t-il. Or, il m’est aussi arrivé exactement la même chose. Sans nouvelles après mon entretien, j’ai relancé mon interlocuteur par téléphone. Il se trouve que la décision n’avait pas été prise. Ma candidature trainait encore sur une pile. J’ai eu raison de me rappeler à son bon souvenir. Finalement, j’ai été pris. »

 

Notre conseil : comme vous pouvez le constater, peu des raisons qui causent le silence prolongé d’un recruteur dépendent de vous. Ne perdez donc pas votre temps à vous focaliser sur cette absence de réponse. Assurez-vous de suivre notre guide pour ne pas être oublié et continuez vos recherches.

5 conseils pour qu’on ne vous oublie pas !

- Avant de quitter le recruteur, demandez-lui bien dans quels délais vous pouvez le rappeler.

- N’hésitez pas à demander son numéro direct ou son adresse mail pour échapper au barrage du secrétariat.

- Dans tous les cas de figure, rédigez un mail concis et enthousiaste dans les trois jours qui suivent votre rencontre, pour remercier le recruteur, résumer qui vous êtes et rappeler votre intérêt pour le poste.

- Si vous apprenez que vous n’avez pas décroché le poste, n’oubliez pas que l’on peut toujours vous rappeler… ultérieurement. Essayez de savoir ce qui vous a manqué pour, éventuellement, rectifier le tir.

- Et quelles que soient les raisons invoquées – si toutefois il y en a – ne soyez pas véhément. Si vous ne pouvez cacher votre déception, rappelez juste combien vous étiez motivé. Et proposez de rester en contact…

 

Vos réactions (47 Réactions)

  • Sun

    blackout total...

    Voilà j ai eu donc récemment un entretien via une candidature en ligne,celui ci c était pour moi bien passé et mon interlocuteur m avait promis une réponse rapide ... Je n ai pas eu de réponse Mais un appel pour un autre entretien mon interlocutrice n'était pas clair dans ses propos me demandant si on m avait prévenu pour son appel bref.. je fais mon entretien je demande pour quel poste la personne reste vague "oui mais si ..." je démontre que je suis motivé même si on me fait Le jeu de la carotte avec Le poste pour lequel j ai postulé ..Aujourd'hui cela fait plus d un mois j ai appelé on a prétendu un pb de RH je me suis déplacé l un etait trop occupé pour me recevoir et l autre personne parti en vacance...que dois je faire Les relancer?

  • Nuage

    Impolitesse...

    J'ai vécu une situation très similaire. Un entretien qui s'est passé plutôt bien, un de mes interlocuteurs qui vient me parler de "l'étape suivante" et me dit que l'entretien était bon.

    Et puis une semaine plus tard, je reçois un message-type, comme ceux automatiquement envoyés lorsqu'on candidate en ligne, me disant que si dans trois semaines je n'ai reçu, c'est que je ne suis pas pris. J'ai relancé, répondeur, on ne m'a jamais rappelé. Cela fait maintenant trois semaines.

    En résumé, mon temps n'a sans doute pas de valeur, et je n'ai pas le droit de savoir "pourquoi". Recevoir un non est facilement interprétable : "Un candidat correspondait davantage que vous". Un oui l'est aussi, par contre un "rien"... C'est une insulte.

  • Ralbol

    sans emploi

    Personnellemnt ça fait 3 fois que je vais en entretien avec des employeurs différents. On me dit oui! puis pas de nouvelle. C'est absolument abject! scandaleux!!!.Même si cet article m'a permis d'avoir des raisons. C'est inadmissible et ceci n'explique pas celà! Ces recruteurs oublient qu'il y a des vies derrières et que ça peut aussi leur arrivée demain. J'ai eu affaire a des recruteurs arrogants qui accusaient les autres de ne pas chercher du travail. C'est scandaleux!!! Y'en a même un qui m'a accusé de ne pas chercher du travail pour peu que je lui mette les preuves sous le nez! pire que le polemploi.... non, Il y a un pb de recrutement dans ce pays.!!!!!

  • laeti1997

    en réponse à : Ralbol

    JE SUIS ENTIEREMENT D"ACCORD AVEC VOUS !!!

  • Magali S.

    Réaction à l'article: "Pourquoi les recruteurs ne rappellent pas"...

    Suite à l'article publié en objet, voici mes commentaires personnels:

    1) Il n'y a pas d'excuses pour ne pas rappeler ou envoyer un simple e-mail aux candidats QUI ONT ETE INTERVIEWES et, certainement, s'ils ont indiqués au candidat, lors de l'interview, qu'ils allaient le faire....En ce qui me concerne, les points évoqués dans l'article pour justifier cette attitude ne sont pas valables. C'est juste de la non considération et pour moi, une mauvaise image de la société. Dans ce cas, c'est bien de ne pas y travailler....

    2) Par contre, les conseils pour que les recruteurs n'oublient pas les candidats sont eux, judicieux...

    Bien à vous tous et toutes,

    Magali S.

  • ju

    en réponse à : Magali S.

    Une question depolitesse et de respect!!!

    Je constate malheureusement au travers des commentaires que je ne suis pas la seule à qui il est arrivé ce genre d'aventure.
    J'en ai vécu il y a peu de temps. On m'appelle un vendredi à 17h en me déroulant le tapis rouge afin de me rendre à un entretien sur Paris dés le lundi. L'entretien se passe bien, on me fait comprendre que ma candidature arrive à point nommé. La personne me dit qu'elle me rappelle dés le lendemain matin. Eh bien j'attends toujours... Lorsque je me suis permise de rappeler, le ton n'était plus du tout aussi cordial. On m'a simplement dit qu'ils réfléchissaient.
    En bref, un aller-retour à Paris, 60 € de déplacement pour des prunes.
    Ces recruteurs se mettent-ils à la place des gens qui cherchent un job?

  • philippe

    postier

    Laposte une belle hhypocrisie

    Convoqué au centre postal de Versailles il c'est produit quelque chose de curieux. Une telle hypocrisie reste dans mes annales. Reçu par une charmente dame au sourire et à l'amabilité irréprochable, je le lance dans l'examen écrit .Elle vérifie le résultat , c'est in sans faute. Après de jolies félicitations elle se lance dans l'oral.
    Tout est pour le mieux et à la fin de l'entretien elle me dit. "C'est parfait vous commencerez début août ! On se reverra à votre première journée car je m'en vais en vacances au début de ce mois. Au revoir et à bientôt"
    Rassurez et contant je téléphone aux parents et amis en disant ce qui c'est passé.
    Le lendemain matin un mail arrive "votre candidature n'a pas été retenue"
    La poste une belle hypocrisie

  • ursula

    Responsable Administratif et financier ONG

    relance d'une demande de candidature

    bonjour!
    j ai envoyé ma candidature et le recruteur m'a répondu par e-mail qu il reviendrons vers mois dans cette première quinzaine du mois d'Aout , on est déjà le 15 aujourd'hui mais j ai pas encore reçu ni appel ni mail...puis-je faire une relance ou il faut que j'attends encore..et si je ferai une relance est ce que vous pouvez me donner quelques exemple de lettre de relance

  • christel coenraets

    etudiante

    plus de nouvelles

    Après un essai , j'ai été choisie parmi les autres , on m'a rappeler le jour même pour me dire que j'etais engager et que la gérante remplissait dés lors les papiers , et qu'elle allait me rappeller ce lundi , or on est mardi soir et j'ai eu aucun appel , dois je m'inquieter??
    merci

  • Didoux

    Comment relancer le recruteur

    Bonjour,j ai était contacté par un recruteur par téléphone y a 3 jours de sa il a était convenu d un rdv la fin de semaine prochaine j a il heure mais pas le lieu car grâce a mon enthousiasme de rapprocher le rdv au plus tôt en proposant moi même de me déplacer (2heures de trajet)le recruteur me laisse son portable pour convenir du jour de déplacement depuis j appelle je laisse un message vocal mais je suis toujours sans nouvelle....dois je m inquiéter ????

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères