Conducteur d'engins

Conducteur d'engins : découvrez les secrets de ce métier sur Keljob.

Le métier et les missions

Le conducteur d’engins intervient sur les chantiers : c’est lui qui pilote les véhicules de construction. Car sur les chantiers, qu’ils soient grands, petits, d’habitation ou industriels, de nombreuses machines nécessitent une connaissance pointue de leur fonctionnement.

Le conducteur d’engins peut être spécialiste d’un type de machine, mais la plupart du temps il en maîtrise plusieurs : pelleteuse, grue automotrice, bulldozer, pelle hydraulique,… Des engins puissants, précis et d’une grande valeur financière.

Les activités qu’il doit accomplir : creuser, déblayer, niveler, terrasser,… Au début du chantier, il déplace de gros volumes de béton, de sable ou de gravas, et découpe des couches de terre pour les redistribuer, jusqu’à ce que le terrain soit prêt à accueillir les travaux.

Le conducteur d’engins est responsable des machines sur lesquelles il travaille. Il les pilote, et doit aussi savoir les réparer en cas de panne. Il détecte les éventuelles anomalies, les pièces défectueuses, et garantit le bon entretien des machines : niveau d’huile, d’eau, graissage, etc. En gardant toujours en tête l’un des aspects les plus importants de son métier : la sécurité.

Il travaille sous la responsabilité du chef de chantier. Son employeur peut être une société de travaux publics, de location d’engins, ou une collectivité locale. Il est bien sûr un professionnel de terrain, qui passe tout son temps sur les chantiers et doit se déplacer fréquemment.

 

Salaire

La rémunération en début de carrière se situe au niveau du Smic et atteint 24 000 euros annuels après quelques années d'expérience.

 

Évolution de carrière

Le conducteur d’engins peut devenir chef d’équipe, puis chef de chantier. Il peut aussi approfondir ses connaissances pour devenir mécanicien ou se spécialiser sur un type de machines.

 

Comment devenir conducteur d’engins

La qualification requise est un CAP conducteur d’engins. Pour se voir confier davantage de responsabilités, il est utile de compléter ce CAP par un Brevet professionnel ou un Bac pro Travaux publics.

 

Qualités et compétences requises pour travailler dans le BTP

Ce métier implique de piloter des engins de grande taille en effectuant des manœuvres extrêmement précises. Du sang froid, un sens de l’équilibre et une vigilance permanente sont de rigueur. Le conducteur d’engins a le sens des reliefs et des distances. Il connaît le déroulement d’un chantier, les contraintes de sécurité et les différents professionnels qui interviennent. Il est responsable, capable de travailler par tous les temps, et dispose de solides connaissances en mécanique.

 

Où se renseigner 

Fédération nationale des travaux publics, www.fntp.fr

Chambre nationale de l’artisanat, des travaux publics et du paysage, www.cnatp.org