Chef de cuisine

Descriptif de la fonction

Le plaisir du client est son seul souci. Le chef, seul maître à bord dans sa cuisine, est à la fois très bon cuisinier et excellent gestionnaire. Il élabore la carte du restaurant, supervise l’achat des produits et gère son équipe en cuisine. Il participe également au recrutement de ses futurs collaborateurs et assure leur formation – outre des notions de base, chaque chef possède sa façon de faire et ses petits secrets! On peut dire que sa responsabilité est immense, puisque c’est sur ses épaules que repose la réputation du restaurant. Il devra donc mettre en éveil son sens artistique pour séduire la clientèle. Innover en permanence, tel est son challenge.

 

Formation

On ne devient pas chef avec un diplôme, mais avec de l’expérience. Le CAP cuisine et le BEP hôtellerie-restauration demeurent les diplômes de base en cuisine. L’amour du métier et les années qui passent font le reste. En général, une dizaine d’années de pratique sont requises pour accéder au grade de chef.

 

Compétences principales

Le chef de cuisine est polyvalent et n’a pas peur des horaires de travail décalés, parfois difficiles à concilier avec la vie de famille. Gestionnaire d’une part, manager de l’autre, le chef porte plusieurs casquettes à la fois et doit savoir s’adapter à ses différents interlocuteurs. Il collabore avec le directeur du restaurant, traite avec ses fournisseurs pour obtenir les meilleurs prix et encadre les cuisiniers. Par ailleurs, il a suffisamment de goût et un certain sens artistique pour proposer des plats qui sauront attirer et faire revenir les clients.

 

Qualités personnelles

Une grande autorité est indiscutablement essentielle. Quand c’est l’heure du service, il faut que chacun fasse ce qu’il a à faire et obéisse aux consignes. Par ailleurs, une véritable envie de faire plaisir aux autres est indispensable.

 

Secteurs

Secteurs public et privé ont besoin de chefs cuisiniers. Cependant, les conditions de travail sont radicalement différentes pour chacun. Le secteur public offre notamment des horaires plus souples et beaucoup moins de stress. Mais si l’on souhaite faire valoir ses talents et son imagination en matière de gastronomie, mieux vaut se tourner vers le privé. Très à la mode actuellement, le chef à domicile plaît de plus en plus. Inviter des amis chez soi sans se soucier des préparatifs, c’est le rêve de beaucoup de personnes. Le chef se déplace alors avec son matériel, et doit se montrer très flexible : il n’y a pas un seul menu, les plats se déclinent en fonction des désirs des clients.

 

Évolutions possibles

Beaucoup de chefs souhaitent s’installer à leur compte, de façon à gérer aussi ce qui se passe hors de la cuisine. Certains préfèrent évoluer en recherchant des places dans des restaurants de plus grande renommée. Mais d’autres possibilités encore s’offrent à eux. Ils peuvent, par exemple, se reconvertir en devenant directeur de la restauration dans un grand hôtel. Ce type de poste permet de mettre en œuvre leur savoir-faire et leurs qualités de gestionnaire, tout en éliminant l’aspect physique et éreintant du métier de chef.

 

Rémunération

Le salaire du chef de cuisine varie principalement en fonction de la taille du restaurant où il travaille. Dans un petit restaurant, un chef peut débuter à 1 500 euros, tandis que dans de grandes structures, ce salaire peut être multiplié par 6.