Gestionnaire de paie

Gestionnaire de paie : découvrez les secrets de ce métier sur Keljob.

Le métier et les missions

Dans une entreprise, le gestionnaire de paie s’occupe de tous les éléments relatifs à la rémunération. Exerçant sous la responsabilité du directeur administratif et financier ou du responsable du personnel, selon les entreprises, il effectue le traitement et le suivi administratif des informations liées à la paie.

Congés maladie, absences, primes, promotions, augmentations, heures supplémentaires,… Le gestionnaire de paie prend en compte tous ces paramètres pour garantir le juste versement des salaires, dans le souci constant de respecter la législation. Il fait le lien entre l’entreprise et les organismes comme l’Urssaf, les caisses de retraite et Pôle Emploi. Il garantit la bonne tenue des documents obligatoires. Expert de la législation sociale, il se tient informé des modifications ou nouveautés qui ne manquent pas d’intervenir. Il établit des documents de synthèse à destination de sa direction, pour permettre une vision globale de la masse salariale.

Si les grandes entreprises ont des gestionnaires de paie en interne, c’est rarement le cas des PME. C’est pourquoi on le retrouve souvent dans des cabinets comptables ou des cabinets spécialisés, qui prennent en charge la gestion de plusieurs structures. Avec parfois des contraintes et des législations particulières, dans différents pays.

Le gestionnaire de paie peut se voir confier d’autres missions, selon son entreprise, et en particulier un rôle de conseil en matière sociale, de contrats de travail… Car peu de personnes possèdent son expertise en la matière.

 

Salaire

Le gestionnaire de paie débutant touche, en cabinet, entre 18 et 24 K€ annuel. Intégré en entreprise, son salaire atteint 30 K€ et va au-delà après quelques années d'expérience et en fonction de son évolution professionnelle.

 

Évolution de carrière

Le gestionnaire de paie expérimenté peut devenir responsable paie. Il peut progresser dans la hiérarchie des ressources humaines jusqu’à occuper le poste de DRH. S’il travaille dans un cabinet comptable, il peut aussi y devenir associé ou monter sa propre structure.

 

Comment devenir gestionnaire de paie

Il n’existe pas de diplôme spécifique pour ce poste, mais plusieurs formations y mènent. C’est le cas du DUT Gestion et administration des entreprises, du BTS Comptabilité et gestion des organisations, ou encore de la Licence pro Management des organisations.

 

Qualités et compétences requises dans les ressources humaines

Le gestionnaire de paie est quelqu’un d’organisé, de rigoureux et de précis. Il manie aussi bien les chiffres que le vocabulaire technique des documents administratifs. La paie est un élément très sensible dans une entreprise : son poste demande donc discrétion et respect de la confidentialité. Un bon relationnel est également de rigueur, car il travaille en lien constant avec les organisations sociales, avec sa direction, et doit pouvoir répondre aux nombreuses questions des salariés. Il est pédagogue, disponible et à l’écoute de ses collaborateurs.

 

Où se renseigner 

Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), www.andrh.fr

Portail de l'ordre des conseillers en ressources humaines agréés : www.portailrh.org

Syntec Conseil en Management : www.syntec-management.com