Juriste

Juriste : découvrez les secrets de ce métier sur Keljob.

Le métier et les missions

Le juriste est un spécialiste du droit. En théorie, il peut s’occuper aussi bien de personnes morales que de personnes physiques. Cependant, l’appellation juriste est essentiellement utilisée pour le conseil en entreprise. Le juriste est intégré dans le service juridique d’une société ou travaille pour un cabinet spécialisé.

Le rôle du juriste est de garantir la sécurité juridique de l’organisation pour laquelle il travaille et de défendre ses intérêts. Il a généralement une spécialité : droit du travail, des affaires, de l’environnement, droit bancaire, propriété intellectuelle, etc. Les besoins des entreprises en la matière sont variés. Il veille à l’application de la loi et des réglementations pour prévenir les risques, et peut être sollicité avant le lancement d’un projet pour certifier qu’il est conforme aux lois en vigueur.

On le consulte pour recueillir son expertise, ses conseils, optimiser le régime fiscal, rédiger certains contrats complexes,… Il est chargé d’effectuer les montages juridiques les plus avantageux pour l’entreprise ; c’est pourquoi sa présence est souvent requise lors des négociations ou la signature d’accords.

En cas de contentieux, il défend et sert les intérêts de son employeur ou de son client. Il joue donc un rôle stratégique et, par ses décisions, engage la responsabilité de l’ensemble de l’entreprise. Il suit de près les procédures judiciaires jusqu’au règlement des litiges.

Enfin, les réglementations étant en perpétuelle évolution, on attend de lui qu’il effectue une veille permanente de la législation, des opportunités et des risques qu’elle entraîne pour l'entreprise, ses activités et ses projets.

 

Salaire

La rémunération d’un juriste débutant commence aux alentours de 27 K€ annuelle brute. Elle peut fortement varier par la suite, et atteindre jusqu'à 120 K€.

 

Évolution de carrière

L’évolution naturelle du juriste est de travailler pour des entreprises de plus en plus importantes, ou de prendre la direction d’un service juridique. Il peut également utiliser ses compétences pour s’orienter vers d’autres services : RH, comptabilité, finance,…

 

Comment devenir juriste

La grande majorité des juristes ont une formation de niveau Bac +5. Après une licence de droit, ils s’orientent dans le droit privé ou public, puis suivent une spécialisation : droits des affaires, droit fiscal, droit du travail, etc.

 

Qualités et compétences requises pour travailler dans le domaine du droit

Le juriste est un professionnel rigoureux, sur lequel repose une lourde responsabilité. Il a le sens du détail, une grande capacité de synthèse et sait prendre des initiatives. Il sait aussi analyser un problème en conservant son objectivité dans une situation de stress et maîtrise parfaitement son domaine de compétences. À l’aise aussi bien à l’écrit qu’à l’oral, il a la mission d’expliquer, de négocier et de convaincre ses interlocuteurs. Il est souvent en déplacement, maîtrise l’anglais et très souvent une troisième langue.

 

Où se renseigner

Ministère de la justice, www.metiers.justice.gouv.fr 

Association française des juristes d’entreprise (AFJE), www.afje.org

Dans le même secteur

Fiscaliste