Maçon – Maçonne

Maçon : découvrez les secrets de ce métier sur Keljob.

Le métier et les missions 

Sur un chantier, c’est l’un des premiers arrivés. Et de son travail dépendra beaucoup la réussite du projet. Le maçon est chargé de mettre en place l’ossature du bâtiment : murs, dalles, cloisons, panneaux… Que ce soit horizontal ou vertical, le gros œuvre dépend en premier lieu de lui.

Selon les indications que le géomètre, chef de chantier ou le client lui donne, sous forme de plans ou par oral, il commence par assembler ses outils en fonction des matériaux. Briques, parpaings, béton, bois, matériaux composites d’un côté ; mortier, ciment, résine et plâtre de l’autre… Muni le plus souvent d’outils manuels, comme la truelle et le fil à plomb, il sait également se servir de matériel mécanique et pneumatique.

Le maçon travaille dans la construction d’habitations, de bâtiments publics, d’industries, sur des chantiers de rénovation ou des grandes constructions (tunnels, ponts,…) Dans tous les cas, il est chargé d’élever les murs, de les préparer et de les enduire, en veillant à leur solidité et au respect des normes. Il peut être amené à fabriquer le sol d’un bâtiment, à réaliser des coffrages pour couler le béton. Des missions qui dépendent de la taille du chantier et des intervenants disponibles. Dans certaines régions, on lui confie aussi le travail destiné au couvreur ou celui d’un charpentier.

Le maçon travaille seul ou dans une société de construction. Quand il intervient, il est placé sous la responsabilité du chef de chantier. Il travaille toujours en plein air et se déplace fréquemment.

 

Salaire 

Le maçon débute sa carrière payé au Smic. Sa rémunération progresse surtout lorsqu’il est à son compte, ou crée sa propre entreprise de maçonnerie. Il peut alors toucher jusqu’à 5 000 € par mois.

 

Évolution de carrière

Là aussi, la principale évolution possible pour un maçon est de créer sa propre société artisanale de maçonnerie. Il peut aussi grimper les échelons dans le BTP et devenir chef d’équipe, puis chef de chantier ; ou se spécialiser dans un type de construction.

 

Comment devenir maçon

Le meilleur moyen de débuter dans le métier est l’apprentissage, avec un CAP Maçon, ou Constructeur en béton armé du bâtiment. Le BTS Bâtiment peut également permettre de débuter dans le métier et d'évoluer plus rapidement par la suite.

 

Qualités et compétences requises pour travailler dans le BTP

Le maçon respecte impérativement les règles de sécurité. Car les risques sont bien réels sur un chantier. Il est aussi rigoureux, soigné et bien souvent polyvalent. Il connaît les différents métiers qui interviennent avant et après lui. Ensuite, on ne saurait négliger que le métier exige une bonne forme physique : ce professionnel porte de lourdes charges (même si des outils de levée de plus en plus performants existent), se tient debout à des hauteurs parfois vertigineuses… Équilibre, connaissance des matériaux, vision globale de la construction : voilà les ingrédients qui font un bon maçon.

 

Où se renseigner :

Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), www.capeb.fr

Fédération française du bâtiment (FFB), www.ffbatiment.fr