Réceptionniste

Le voyageur apprécie bien souvent son sourire, sa gentillesse et sa disponibilité. En voyage d’affaires ou en vacances, il serait bien triste d’être privé de ses services. Zoom sur celui qui vous accueille à l’hôtel, de jour comme de nuit : le réceptionniste hôtelier.

Ses missions : le gardien de l’hôtel

Accueillir et renseigner les clients, répondre aux coups de téléphone, enregistrer et confirmer les réservations, remettre les clés des chambres, établir les factures, encaisser les paiements, tenir le planning de l’hôtel, effectuer la comptabilité journalière... telles sont les missions principales du réceptionniste.

Dans un grand hôtel, il exerce la plupart du temps en équipe sous la responsabilité d’un chef de réception. Ses fonctions peuvent être plus étendues dans un petit hôtel (service au bar, service en chambre) où il travaille souvent seul derrière son comptoir.Fatouma est réceptionniste à l’hôtel Ibis de Toulouse : « Dans ce métier, il faut savoir être patient, aimable, généreux et surtout avoir le sens du contact ».

Le réceptionniste doit se montrer en tout temps disponible pour ses clients et veiller à ce que leur séjour se déroule dans les meilleures conditions possible. Dès leur arrivée, il les informe sur les tarifs et les prestations de l’hôtel : horaires des petits déjeuners, ménage en chambre, couvre-feu... Le réceptionniste est également sollicité par les clients pour tous types de renseignements : le restaurant le plus proche, les bars sympas, les activités touristiques, les transports en commun, les itinéraires, etc. « Cela implique de bien connaître sa ville et son quartier », reconnaît Fatouma. «Il est indispensable aussi de maîtriser l’anglais pour informer la clientèle étrangère», poursuit-elle.Le métier de réceptionniste exige par ailleurs une certaine flexibilité : « mon planning change régulièrement » souligne Fatouma. « Je peux travailler de jour comme de nuit, le week-end ou les jours fériés ». Mais cette jeune réceptionniste toulousaine ne s’en plaint pas : « quand on se lance dans ce métier, on est prévenu d’avance ».Malgré ces contraintes, Fatouma voit dans son travail de nombreux avantages. « Ce que j’aime le plus c’est le contact avec les clients. Je rencontre tous les jours des personnes d’horizons différents ». Fatouma estime même être une privilégiée : « je travaille dans un cadre agréable, sans aucune pression. Je ne m’ennuie jamais. Non vraiment, ce n’est pas un métier pénible », conclut-elle.

 

Salaire : un peu plus que le SMIC

Le salaire du réceptionniste varie en fonction de la taille et du standing de l’hôtel. En moyenne, il gagne entre 1 400 et 1 600 euros brut par mois (Enquête 2008 de CHD Experts), sans compter les pourboires qui peuvent constituer un complément important. Notons aussi que le réceptionniste est souvent nourri et logé par l’hôtel.

 

Météo du secteur : ensoleillé, surtout pendant la haute saison

Pendant les vacances scolaires, les hôtels font souvent appel à des intérimaires pour faire face aux périodes de rush. Mais vous trouverez aussi des établissements proposant des contrats à durée indéterminée. Les hôtels recherchent avant tout des profils Bac ou BTS hôtellerie ayant déjà une expérience de réceptionniste. La connaissance de l’anglais, et éventuellement de l’espagnol ou de l’allemand, semble indispensable.Les hôtels situés sur la côte atlantique ou dans les Pyrénées ont notamment besoin régulièrement de réceptionnistes pour accueillir les nombreux touristes qui viennent visiter ou se détendre dans la région.

 

Formation : CAP, BEP, BAC, BTS

Vous pouvez devenir réceptionniste avec un CAP « services hôteliers » ou un BEP « métiers de la restauration et de l’hôtellerie ». Mais pour travailler dans des hôtels importants et évoluer vers des postes d’encadrement, mieux vaut viser un bac technologique en hôtellerie ou un BTS hôtellerie/restauration (bac +2). Fatouma, réceptionniste à l’hôtel Ibis de Toulouse, n’est pas allée jusque-là : « Après le Brevet, je me suis inscrite à l’Ecole hôtelière. J’ai pu effectuer des stages dans des hôtels et apprendre ainsi mon métier ».

 

Ils en rêvent : devenir directeur d’hôtel

Un réceptionniste n’a pas beaucoup de possibilités d’évolution. Toutefois, avec l’expérience, il peut devenir chef de réception. Il sera ainsi l’assistant du directeur et aura une équipe sous sa responsabilité. En travaillant de longues années dans un même hôtel, il peut même espérer se retrouver à la tête de l’établissement. Et pour les plus aventureux, il est toujours possible d’ouvrir son propre établissement.

 

Personnage célèbre : une réceptionniste devenue chanteuse

Leona Lewis, la nouvelle star de la pop britannique, a travaillé comme réceptionniste dans un hôtel en Angleterre. Mais c’est dans la musique qu’elle a décidé de faire carrière. Elle a sorti l’an dernier son premier album « Spirit », dont est extrait le single «Bleeding love ».

Retrouvez les annonces de recrutement sur ce métier :

Recrutement réceptionniste

Emploi standardiste

Offre d'emploi hôtesse d'accueil