Réagir

Toulouse : qui sont les plus gros recruteurs en 2016 ?

Une reprise des embauches : tel est le constat fait globalement par les experts de l’emploi à Toulouse, dans des proportions quasiment équivalentes à celles constatées avant la crise débutée en 2008, osent même certains. À quels secteurs d’activité cela profite-t-il ? Quels sont les profils chassés ? Qui recrute ? Éléments de réponses.

L’industrie aéronautique et spatiale

S’il y a bien une ville en France qui ne subit pas la désindustrialisation, c’est Toulouse. « L’industrie concentre à elle seule environ 50 % du marché de l’emploi ici, assure Mario Renard, responsable de l’agence d’intérim Sovitrat à Toulouse. Airbus nous a sollicités récemment pour une grosse session de recrutement concernant l’embauche d’une centaine de mécaniciens. » Des sous-traitants (Astrium, ATR, Aerolia…) recrutent régulièrement des ajusteurs, câbleurs ou encore des monteurs. Pour les profils bac +2/+3, les opportunités de trouver un emploi dans l’industrie à Toulouse sont grandes, constate aussi Patricia Lopatka, directrice du bureau local de Spring : « C’est notamment le cas pour les techniciens conception outillage et les techniciens méthode, respectivement en phases de conception et de production dans les bureaux d’études. » Le secteur de l’industrie aérospatial a également de l’avenir, observe Mathieu de Redon, manager exécutif senior chez Page Personnel Toulouse : « Il y a eu récemment de gros contrats signés, ce qui permet d’embaucher des techniciens d’usinage, ajusteurs ou encore monteurs. » Les entreprises concernées ? Airbus Aerospace bien sûr mais aussi Liebherr Aerospace.

>>Retrouvez toutes les offres d’emploi Keljob dans l’industries à Toulouse

 

Le transport-logistique et la supply chain

« Le secteur du transport et de la logistique a le vent en poupe à Toulouse, avec une hausse de l’activité de l’ordre de 16 % observée sur les 12 derniers mois, se réjouit Mario Renard. On recherche aussi bien des caristes et des magasiniers que des chauffeurs poids lourds. » Sont concernées des entreprises spécialisées comme XPO Logistics, Dimotrans, Calberson ou Logidis. Mathieu de Redon précise que « les métiers du supply chain (approvisionneur, consultant logistique, analyste logistique, chef transit…) ne concernent pas seulement les sociétés de transport mais l’ensemble des sites industriels toulousains ». Ainsi que l’aéroport de Toulouse-Blagnac, première plateforme aéroportuaire pour le fret en France, après Paris.

>>Retrouvez toutes les offres d’emploi Keljob dans la logistique à Toulouse

 

La construction et le BTP

Malgré des marchés publics en berne, « le BTP retrouve du dynamisme », estime Mathieu de Redon, qui précise : « Il y a de gros projets de construction d’immeubles à Toulouse, par exemple à La Cartoucherie. Ce sont des projets qui nécessitent de la main d’œuvre, aussi bien au niveau des chantiers que des bureaux d’études. » À des postes de dessinateur-projeteur ou ingénieur travaux par exemple, chez Bouygues, SPIE, Malet ou Bourdarios. « Dans le second-œuvre particulièrement, il y a aussi de belles opportunités pour des conducteurs de travaux et des chargés d’affaires, remarque Mario Renard. Certains postes techniques bien spécifiques sont également difficiles à pourvoir actuellement : par exemple les électriciens, avec souvent une exigence des entreprises d’avoir des candidats avec 3 à 5 ans d’expérience et toutes les habilitations en la matière. »

>>Retrouvez toutes les offres d’emploi Keljob dans la construction et le BTP à Toulouse

 

Les télécommunications

Telespazio, Alsatis, Astrium, Vega Diffusion… Les entreprises de télécommunications basées à Toulouse se portent bien et embauchent régulièrement. C’est l’observation faite par Mario Renard : « C’est un secteur en flux tendu, avec beaucoup d’opportunités mais peu de bons candidats sur le marché. Le secteur de la fibre optique, ce sont les métiers de demain, des fonctions très pointues en GSM, télécom, etc. Pour les diplômés de ce secteur, il y a de vraies belles opportunités sur Toulouse. J’ai l’exemple récent d’une entreprise qui a embauché deux femmes à des postes de monteur GSM. Les clients sont demandeurs de ce type de profil. »

>>Retrouvez toutes les offres d’emploi Keljob dans l’informatique/Télécom à Toulouse

 

Les services aux entreprises

Avec une reprise économique « à des niveaux qu’on n’avait plus connus depuis la crise des subprimes en 2008 », se réjouit Mathieu de Redon, les fonctions support sont impactées positivement, avec des embauches à la clé. Toulouse possède en plus en son sein des sièges sociaux conséquents : Airbus, Latécoère, Actia Group, la Banque Courtois… « L’ensemble des métiers des services aux entreprises est concerné : les métiers de la comptabilité, de l’assistanat, du secrétariat, de la finance ou encore du contrôle de gestion », note Patricia Lopatka.

 

Retrouvez toutes les offres d’emploi Keljob à Toulouse

Lire la suite du dossier

Vos réactions (0 Réaction)

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

réagir à cet article

* Champs obligatoires.

  • ?Votre e-mail ne sera pas visible.
  • ?Votre nom apparaîtra avec votre réaction et pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Cultivez votre e-réputation avec votre nom complet ou protégez votre identité avec un pseudo.

  • Le texte est limité à 750 caractères