L'actualité emploi Comptabilité et gestion

Lettre de motivation responsable de contrôle de gestion

Lettre de motivation responsable de contrôle de gestion

Melle Prénom Nom10, rue des fontanelles49750 XTél. : 00 00 00 00mail@email.comObjet : Candidature suite à l’offre postée sur votreentreprise.com Madame, Je me permets de postuler au poste de responsable de contrôle de gestion proposé sur votre site Internet.Diplômée de l’ESC Saint-Etienne, spécialisation audit finance, cela fait deux ans que j’exerce mes compétences techniques en contrôle de gestion. Ce vécu professionnel me permet de consolider un peu plus chaque jour : rigueur, autonomie et organisation sur la gestion de tâches opérationnelles afférentes à mes postes.Le contrôle de gestion est la pierre d’angle de la réussite de toute entreprise. Structurer les démarches d’analyse de systèmes d’information est un outil indispensable à la compréhension de l’activité d’une société et le maillon fort de la prévention des risques financiers. Aujourd’hui, je souhaite évoluer vers un poste de responsable de contrôle de gestion et mettre à profit l’ensemble de mes compétences au sein de votre entreprise. Espérant avoir l’occasion prochainement de vous rencontrer pour vous exprimer l’ensemble de mes motivations, je vous prie, Madame, de croire en l’expression de mes sentiments distingués. Prénom Nom Une lettre trop standard Notre candidate a répondu à une offre d’emploi pour un poste de responsable de contrôle de gestion. A-t-elle réussi à convaincre nos recruteurs avisés ? Pas vraiment… Un manque de fluidité Comme le CV, la lettre de motivation doit être agréable à lire. Or, la lettre de notre candidate est remplie de lourdeurs de style et de phrases mal tournées : « Postuler au poste… ce vécu professionnel me permet de… le contrôle de gestion est la pierre d’angle… ». Fabrice Coudray est directeur de Robert Half France : « Cette lettre manque de fluidité. Si vous n’êtes pas sûr de votre style, demandez conseil à votre entourage », conseille-t-il. Erreurs de fond Notre candidate a commis une autre erreur, malheureusement assez classique : « Sa lettre est trop standard, elle peut l’envoyer à n’importe qui », estime Wilhelm Lalligant, responsable du cabinet de conseil et de recrutement Advancers executive. Il est fondamental d’expliquer ses motivations pour le poste et l’intérêt que l’on porte à l’entreprise : « Votre positionnement sur le marché m’intéresse… vos produits sont attractifs… » Wilhelm Lalligant reproche à notre candidate de ne parler que d’elle, de se mettre trop en avant : « Elle donne une image assez égocentrique, voire prétentieuse.» Allez droit au but ! Pour Fabrice Coudray, « cette lettre de motivation est trop longue ». Le directeur de Robert Half France conseille d’aller droit au but et de structurer la lettre en trois parties : « Première partie : bonjour, votre annonce a retenu mon attention…, seconde partie : en effet, ayant travaillé en tant que…, troisième partie : j’aimerais vous rencontrer… Inutile d’en écrire davantage, de parler de ses diplômes notamment : c’est écrit sur le CV. » Verdict Cette lettre ne sortira jamais du lot. Elle est beaucoup trop classique pour séduire un recruteur. Notre candidate multiplie les lourdeurs de style et les généralités. Elle parle beaucoup d’elle mais ne s’intéresse jamais à l’entreprise qu’elle a sollicitée. Elle aurait dû personnaliser davantage ses propos. Offres d\'emploi Contrôleur financier Comptable Contrôleur de gestion Contrôleur de gestion junior

Lire l'article