Chargé de mission protection juridique des majeurs

  • Il y a 16 jours
  • Apprentissage/Alternance
  • PARIS  (75010)
  • Services santé/Action sociale

Le poste

La DGCS poursuit différents chantiers engagés depuis le dernier trimestre 2020 dans le champ de la protection des personnes vulnérables (prévention et lutte contre la maltraitance ; protection juridique de majeurs).

Activités principales :

Placé(e) auprès du chef de bureau de la protection des personnes et en lien avec la chargée de mission, l’apprenti(e) apportera son appui aux travaux suivants :

1 – Suite des travaux du groupe de travail interministériel et pluridisciplinaire relatif à l’évolution de la protection juridique des majeurs (missions, formation, déontologie, statut et financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs), notamment rédaction des textes d’application des mesures législatives, élaboration des mesures non normatives, de divers supports, d’instructions aux DRJSCS et DDCS …

2 – Suivi des études en cours (étude de coûts des mesures exercées par les mandataires judiciaires à la protection des majeurs, évaluation du dispositif de formation des MJPM)

3 – Pilotage et animation des réseaux des services territoriaux de l’Etat et suivi des acteurs chargés de la mise en œuvre de la politique nationale

4 – Commandes ponctuelles et urgences du moment en lien avec l’actualité politique,

Ces différentes activités impliquent un travail en équipe au sein du bureau et en collaboration avec les autres services de la DGCS ainsi qu’avec d’autres directions du ministère (DGOS, DGS, DNUM …), les autres ministères concernés (justice notamment), et divers organismes et autorités (Défenseur des droits …).

Le travail de l’apprenti(e) consistera à exercer les activités suivantes : recherche documentaire et synthèses ; rédaction de notes d’analyse, de propositions, de comptes rendus, d’éléments de langage ; appui à l’organisation et la conduite de réunions ; recherche et analyse juridiques ; participation à l’élaboration de textes normatifs ; participation à l’élaboration de projets nationaux à visée opérationnelle ; participation à diverses réunions et concertations avec les autres ministères et partenaires concernés, participation à l’animation des réseaux territoriaux de l’Etat …

Le profil recherché

E : Savoir agir dans un contexte complexe, faire preuve de créativité, trouver de nouvelles solutions, former d’autres agents, être référent dans le domaine.

M : Mettre en œuvre la compétence de manière régulière, corriger et améliorer le processus, conseiller les autres agents, optimiser le résultat.

A : Savoir effectuer, de manière occasionnelle ou régulière, correctement les activités, sous le contrôle d’’un autre agent, savoir repérer les dysfonctionnements.

N : Disposer de notions de base, de repères généraux sur l’activité ou le processus (vocabulaire de base, principales tâches, connaissance du processus, global…)

Connaissances :

– Droit sanitaire et social : M

– Politiques publiques dans le champ de la protection des personnes vulnérables : N

Savoir-faire :

– Rédiger des comptes rendus, des synthèses : M

– Rédiger des fiches, notes de proposition : A

– Analyse juridique : M

– Elaboration de textes normatifs : N

Savoir-être :

– Travail en équipe

– Rigueur, méthode

– Réactivité

– Autonomie

– Capacité d’adaptation

– Capacité d’initiative

L'entreprise

La Direction Générale de la Cohésion Sociale est chargée de la conception, du pilotage et de l’ évaluation des politiques publiques de solidarité, de développement social et de promotion de l’égalité favorisant la cohésion sociale.

Au sein du service des politiques sociales et médico-sociales, le bureau de la protection des personnes constitue un des trois bureaux de la sous-direction de l’enfance et de la famille.

Ce bureau est chargé de définir, piloter, animer, accompagner la mise en oeuvre et évaluer les deux politiques publiques suivantes :

– Prévention et lutte contre la maltraitance : plan d’action 2021/2023, consolidation du dispositif national d’accueil téléphonique 3977 (maltraitance personnes âgées et adultes handicapés) et son réseau de proximité ; mission d’alerte et de veille, procédures de signalement, contrôle et systèmes d’information ; coanimation de la commission maltraitance du HCFEA et du CNCPH ; appui aux ARS et aux DRJSCS et DDCS-PP …

– Protection juridique des majeurs : suivi, accompagnement et évaluation de l’activité des mandataires judiciaires à la protection des majeurs ; transformation numérique des processus administratifs et financiers ; réforme du dispositif ; développement de l’information et du soutien aux tuteurs familiaux ; appui aux DRJSCS et DDCS-PP …