Données utiles sur l'emploi à Châteauroux

161
offres d'emploi
1 691 €
salaire brut mensuel
44 960
habitants

Le top entreprises

Le marché du travail à Châteauroux

La première ville du département de l’Indre (36) compte environ 45 000 habitants. Ils sont actifs à 39 % et le taux de chômage y est inférieur d’un point à la moyenne nationale. Au XIXe siècle, Châteauroux pouvait se vanter d’être une ville industrielle, qui comptait notamment une manufacture de draps, créée au milieu du XVIIIe siècle, et qui existe encore aujourd'hui : l’usine Balsan, du nom de la famille qui sut la pérenniser. À l’époque, on comptait quelques ateliers de confection, mais surtout une manufacture de tabac, deux brasseries et deux fonderies.

La période de plein-emploi dans la capitale berrichonne se situa dans les années 1960, quand elle fut déclarée base américaine de l’OTAN : la présence des 6 000 Américains donnait du travail à près de 7 000 Castelroussins. Leur départ fut un bouleversement économique dont la ville peina à se remettre. Mais depuis le début du XXIe siècle, un nouveau souffle semble dynamiser Châteauroux, qui transforme ses friches industrielles en centres d’affaires et crée de nouvelles infrastructures pour le sport ou le spectacle.

Outre les entreprises de services aux entreprises et à la personne, la ville castelroussine profite de sa proximité avec Valençay pour bénéficier d’emplois dans la transformation du lait en fromage. De son passé industriel, elle a conservé notamment la fonderie Montupet, qui emploie des agents de fusion, des moulistes, et dont les clients sont principalement des constructeurs automobiles. Un autre noyau d’emplois se situe à l’aéroport de Châteauroux-Centre, spécialisé dans le fret de marchandises (il est conçu pour accueillir les gros porteurs) et dans le démantèlement des avions.