Les dernières offres d'emploi

Electricien à bord (f/h) h/f


Chauffeur pl/spl (h/f)


Chef d’équipe monteur-câbleur (f/h) h/f


Mécanicien monteur h/f


Assistant conducteur de travaux h/f


Voir toutes les offres d'emploi à Saint-Nazaire

Données utiles sur l'emploi à Saint-Nazaire

158
offres d'emploi
1 800 €
salaire brut mensuel
67 940
habitants

Le top entreprises

Le marché du travail à Saint-Nazaire

Située entre l’estuaire de la Loire et l’océan, Saint-Nazaire dispose du premier port français de la façade atlantique. Historiquement, le développement de son activité économique est basé sur les atouts géographiques de la ville : les échanges maritimes et fluviaux, la pêche et la construction navale. De nos jours, les emplois liés à la pêcherie ont considérablement diminué. Il ne subsiste qu’une petite flottille de chalutiers. En revanche, la construction navale a bien résisté. Les célèbres Chantiers de l’Atlantique, d’où sont sortis des navires mythiques comme le Normandie, continuent aujourd’hui à construire les plus gros paquebots de la planète. Dans ce secteur, les prévisions d’emplois sont optimistes. De nombreuses entreprises sous-traitantes profitent du programme de commandes des Chantiers de l’Atlantique.

Saint-Nazaire reste donc un pôle industriel attractif en France et l’aéronautique est le grand secteur de recrutement de la ville qui a un taux de chômage de 9 %. Airbus possède deux usines importantes à proximité des chantiers navals, dont l’une, récente, est destinée à assembler l’A350. Il existe également tout un essaim d’entreprises de construction mécanique qui profitent de la bonne santé de ce marché et qui sont de gros pourvoyeurs d’emplois. Dans tout le bassin nazairien, l’intérim est en progression de 25 % depuis 2011. Le marché du travail dans la région de Saint-Nazaire est un des plus sains de France. La ville mise également sur les filières d’avenir pour diversifier son bassin d’emploi. Elle s’appuie sur le tourisme, un autre atout de son territoire, en investissant dans le marché des séniors, de la santé, du bien-être. Elle renforce ainsi son attractivité, pour continuer à développer des emplois dans le secteur tertiaire.