Données utiles sur l'emploi à Toulouse

1 064
offres d'emploi
1 972 €
salaire brut mensuel
441 802
habitants

Le top entreprises


L'actualité de l'emploi dans votre ville

Bordeaux : qui sont les plus gros recruteurs en 2016 ?

Véritable poumon économique d\'Aquitaine, Bordeaux Métropole concentre la majorité des emplois du territoire. Industrie agroalimentaire ou aéronautique, santé, immobilier et construction, services aux entreprises et numérique, les opportunités ne manquent pas même si la concurrence se fait sentir dans une ville qui attire de plus en plus de candidats. Lire l'article.

Akka Technologies recrutera près de 200 personnes en Midi-Pyrénées pour 2015

Spécialisée dans l\'ingénierie informatique, Akka Technologies prévoit d’embaucher entre 180 et 200 ingénieurs dans la région Midi-Pyrénéenne. Les jeunes diplômés devraient constituer 30 à 40 % des effectifs recrutés en 2015. Lire l'article.

Le marché du travail à Toulouse

Depuis plusieurs années, Toulouse occupe régulièrement les premières places du classement des villes les plus dynamiques de France, notamment grâce à l’aéronautique. Pendant longtemps pourtant, et contrairement à de nombreuses autres villes françaises, Toulouse n’était pas perçue comme une ville industrielle. Ce n’est vraiment qu’au XXe siècle que cela a changé avec le secteur de l’aéronautique qui s’est largement imposé comme l’activité dominante de l’agglomération, faisant de Toulouse la référence européenne en la matière. Aujourd’hui encore, ce secteur domine le paysage économique et le marché de l’emploi à Toulouse grâce à la présence d’Airbus et de nombreux sous-traitants. A la production d’aéronefs sont venues s’ajouter des industries de pointe, en aérospatial notamment.

D’autres grands secteurs traditionnellement implantés dans l’agglomération n’ont jamais pu rivaliser avec l’activité reine de la région. Ainsi, l’industrie chimique, pétrochimique et minière, l’un des secteurs les plus importants à Toulouse, a connu un véritable coup de frein avec la catastrophe de l’usine AZF en 2001, laissant progressivement place à la chimie légère et l’industrie pharmaceutique. D’autres secteurs d’activité tentent de se faire une place dans la région toulousaine. : la finance de marché, les assurances et l’informatique-télécom s’imposent petit à petit dans l’agglomération.

En plus des métiers des services à la personne et aux entreprises qui sont toujours en recherche de profils commerciaux, ce sont sans surprise les secteurs de l’aéronautique et de l’informatique-télécom qui offrent le plus de possibilités de carrière dans la région toulousaine. Concernant l’aéronautique, où les tâches sont variées et les jobs nombreux, c’est principalement dans le domaine de la production que se concentrent les opportunités de travail. Menway Interim, Page Personnel ou encore Expectra proposent de nombreuses offres d’emploi et missions d’intérim dans ce domaine. En revanche, la conception et la R&D dans l’aéronautique connaissent un ralentissement de l’embauche depuis plusieurs années. Dans le domaine informatique-télécom, la région toulousaine continue de chercher des profils expérimentés, principalement dans les nouvelles technologies et les problématiques de sécurité.