111
offres d'emploi
1 642 €
salaire brut mensuel
60 009
habitants

Le top entreprises

Le marché du travail à Troyes

À partir du XIXe siècle, le développement économique de Troyes s’est appuyé sur l’essor de l’industrie textile et de l’automobile. La ville a vu naître des entreprises comme Dim, Lacoste ou Petit-Bateau. Si, comme de nombreuses villes industrielles françaises, Troyes a subi l’impact des délocalisations liées à la mondialisation, la ville a su s’adapter aux nouvelles conditions économiques. Aujourd’hui ses industries et ses services sont orientés vers des secteurs d’avenir. Le bassin d’emploi de la ville est dynamique (taux de chômage 20 %), et son économie assez diversifiée pour offrir des opportunités de travail aux personnes qui recherchent un job à Troyes.

L’économie de Troyes bénéficie de bonnes voies de communication. La ville est située au croisement des autoroutes européennes et à proximité directe de l’aéroport de Roissy, ce qui favorise l’activité. Son tissu économique est principalement basé sur le commerce de gros et de détail, ainsi que sur quatre pôles d’activité industrielle. Le secteur du commerce fait aujourd’hui la réputation de la ville. Troyes est la capitale européenne des magasins d’usine. Grâce à son passé industriel textile, la ville dispose de plus de 85 000 m² de surface de vente. De nombreuses marques et fabricants s’y sont installés, attirés par les 4 millions de visiteurs qui viennent chaque année y faire leurs achats. Au niveau industriel, la ville possède toujours un savoir-faire et des entreprises réputées offrent du travail dans le domaine du textile technique : Lacoste, Scandale, Textile Laffite… La métallurgie a su s’orienter vers des marchés spécialisés, mécatronique et plasturgie notamment. De grands groupes comme Michelin ou Kleber sont implantés dans le bassin des Tricasses. Les secteurs de l’agroalimentaire, de la logistique et du conditionnement fournissent également de nombreux emplois à Troyes.